La formation au-delà des frontières



Echanger Découvrir Partager

 Une ouverture culturelle et professionnelle...

groupe PEJA 2013 visite essai en Tunisie



Un projet de partenariat avec l'Arménie


Les licence Pro AP 2016-2017 en voyage d'études autour des lacs italo-suisses

Les licence Pro AP 2016-2017 en voyage d'études autour des lacs italo-suisses

Lors de leur voyage d'études en Suisse, les licence Pro Aménagement du Paysage ont découvert les lacs italo-suisses : Majeur, Lugano et Côme.

Réalisation d'un carnet de voyage individuel,  présentation et évaluation des posters-paysages en situation et complément d'information par les encadrants constituaient le triple objectif de ce moment fort de la formation.

Découvrez-le en images


La Provence : 30 ans de coopération avec la Tunisie à Gardanne


Un pas vers l'Eco-Euo-Citoyenneté

Un pas vers l'Eco-Euo-Citoyenneté

Du 03 au 10 mars 2017, vingt-neuf apprenants du Lycée Agricole de Valabre sont partis en voyage d’études dans le cadre d’un échange avec le lycée Heinrich Metzendorf de Bensheim dans la région de la Hesse, afin de découvrir les mesures agro-environnementales en vigueur dans le pays. Ils étaient accompagnés de leur deux enseignants Mme Bober et Mr Delabre, tous deux professeurs en anglais.

Ce projet s’inscrit ainsi dans un long partenariat avec cet établissement, qui a débuté il y a vingt-six ans de cela.

Ce fut l’occasion pour eux de rencontrer des professionnels tels que des forestiers de la forêt du Felsenmeer et de la réserve naturelle du Kühkopf, des animateurs de centre d’éducation à l’environnement à Bensheim, des agriculteurs et autres éleveurs… Ils auront aussi découvert le monde de l’entreprise grâce à des visites guidées de l’usine John Deer de Mannheim, ainsi que de la brasserie locale de renom Schmuker. Enfin, ils ont pu visiter l’éco-quartier Vauban de l’intérieur à Freiburg, grâce à une habitante du quartier qui nous a guidés dans cet urbanisme de pointe.

Le volant culturel ne fut pas oublié. Le château du Haut-Koenigsburg en Alsace et son pendant allemand à Heidelberg en furent le point d’orgue.

Cet échange n’aurait pas eu de sens sans la rencontre avec des élèves du lycée de Bensheim qui ont pu nous accompagner lors des diverses visites et soirées thématiques, durant lesquelles ils eurent l’occasion d’apprendre à se connaître et s’apprécier.

Les points forts de ce projet pérenne furent l’envie de s’ouvrir aux autres à travers la découverte de leurs points communs et divergences, mais également la construction d’une citoyenneté européenne par une meilleure connaissance des savoir-faire techniques d’un état membre. Les apprenants auront pu apprécier des « visites de qualité » selon leurs dires, et repartent avec des souvenirs inoubliables qu’ils auront plaisir à partager avec leur entourage et les autres élèves du lycée.

Nous avons-nous-mêmes été fiers d’avoir contribué à la construction de « l’éco-euro-citoyen » de demain, et au renforcement des liens qui existent entre nos deux pays.

Nous sommes certains que cette aventure leur ouvrira des horizons professionnels et personnels, qu’ils pourront mettre à profit dans leur métier futur.

Enfin, nous ne remercierons jamais assez l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour leur soutien financier, sans lequel un tel voyage n’aurait jamais pu avoir lieu.

F. Bober et C. Delabre


Voyage des BTS ACSE en Espagne

Voyage des BTS ACSE en Espagne

Voyage des BTS ACSE en Catalogne dans le cadre du MIL "Découvrir l'agriculture à l'international".

Lire le Pdf


Voyage à Florence des apprentis BTSa et des BP AP 2A

Voyage à Florence des apprentis BTSa et des BP AP 2A

Il a fallu se lever tôt mais comme pour tout voyage, ce n’était qu’un détail comparé à ce qui attendait nos apprentis.

L’Italie est aux portes de notre région et ce n’est qu’après quelques heures de route que nous sommes arrivés face à la tour de Pise. Cette journée ensoleillée était propice à la contemplation de cet incroyable monument et de ses hauts murs de pierre ornés de câpriers en fleurs.

L’après-midi fut consacré à la visite de la magnifique pépinière Vanucci où nous fûmes très chaleureusement accueillis! Des alignements à l’infini…un show room de plus de 1000  variétés de plantes…une logistique incroyable…une vraie leçon de savoir-faire pour nos apprentis.

Le lendemain nous commençâmes par une visite très instructive du musée Leonard de Vinci. Ce musée niché au cœur du petit village de Vinci recèle des trésors d’ingéniosité ! 

Pour la suite, c’est la majestueuse Villa Petraia qui nous attendait avec son directeur Andrea Domenico. Cet homme passionné nous fît une visite guidée dans les allées du jardin et dans le parc forestier qui cachait des sujets très anciens ! Nous avons même croisé des faisans et des biches !

Et voilà le dernier jour ! Florence nous ouvre les bras et notamment le jardin de Boboli avec notre guide Paolo. Un jardin chargé d’histoire, grandiose qui ne peut laisser indifférent.

Après tout cela et un bon repas, nos jeunes apprentis antibois ont pu flâner dans les ruelles de la vieille ville afin de faire  quelques emplettes.

Le rendez-vous est pris pour le début d’après-midi au pied du jardin des roses et du jardin des lys pour une dernière étude d’un jardin urbain qui surplombe la ville.

Et voilà, c’est déjà fini. Retour pour nos étudiants…la nuit sera courte et pourtant dès le lendemain ils seront en cours pour suivre à nouveau les enseignements qu’on leur prodigue. Mais ils auront sûrement ramené avec eux un peu de cette riche histoire des jardins italiens !

On ne peut que remercier Isabelle Hoguet sans qui ce projet n’aurait pu se faire et notre directrice Nathalie Lenoir pour son dévouement.

Du 19 au 21 septembre 2016

Classe de BP AP 2A

Classe des BTSa

Mme Isabelle Hoguet- Mme Marjorie Valle 

Mme Veronique Victorion- Mme Marie-Laure Debuy


Mobilité académique d'élèves espagnols et français

Depuis le 2 octobre 2016, la mobilité académique est bien réelle entre des établissements de formation professionnelle espagnols et français.

La mobilité académique permet à un apprenant durant son parcours de qualification, de suivre des cours dans une école partenaire de la sienne. Cette mobilité se fait dans un module de formation encadrée par des enseignants dans des activités de face à face pédagogique, de travaux dirigés, ou visites d’entreprises. La mobilité académique qui a été organisée dans le cadre du projet Quake verra l’évaluation des acquis d’apprentissage et leur prise en compte dans l’obtention de la certification des jeunes.

Du 2 au 22 octobre 2016, ce sont donc trois apprentis de l’école d’agriculture de Carpentras (EPLEFPA) et deux élèves de l’école de Hasparren (Lycée Armand David) qui ont intégré l’école d’agriculture de Pampelune (Agroforestal).


Dans le même temps, six élèves de l’école d’agriculture de Pampelune se sont répartis en deux groupes de mobilité : trois jeunes à l’école d’agriculture de Carpentras et trois jeunes l’école de Hasparren.


Étudiants espagnols à Carpentras

Étudiants espagnols à Hasparren

Les jeunes français en mobilité à Agroforestal vont se former sur « l’installation et l’entretien d’un bassin, dans un espace paysager », les jeunes espagnols en mobilité à Carpentras sur « les murets en pierres sèches » et les jeunes espagnols en mobilité à Hasparren « les sols sportifs engazonnés »

Pour les élèves et apprentis français la mobilité et les apprentissages entre dans le cadre du parcours de formation et de qualification du baccalauréat professionnel « travaux paysagers ».

Cette période de 21 jours de formation dans des établissements partenaires a été rendu possible par un travail d’ingénierie pédagogique important entre les écoles, qui a été scellé dans des accords de partenariats entre les écoles et des contrats pédagogiques avec les jeunes.

Pour mener à bien cette période, tous les jeunes ont reçu une bourse de mobilité Erasmus +, dans le cadre du projet Quake.

Pour toute information complémentaire :

  • Juan Miguel Vicente : juanmiguel.quake@gmail.com
  • Gilles Tatin : gilles.quake@gmail.com
pour découvrir d'autres témoignages de mobilité : http://moveagri.ning.com

Semaine de stage en Arménie

Semaine de stage en Arménie

C'est Samedi 17 septembre que sont partis 6 jeunes de deux établissements de la région «La Ricarde» à L'Isle sur la Sorgue et «Louis Giraud» à Carpentras qui avaient candidatés en Mai pour une semaine de stage en Arménie. Une proposition faite par leurs enseignants en aménagement paysager qui avaient été séduits par le projet du CRIPT Provence-Alpes-Côte d'Azur piloté par M.B, Déléguée régionale de l'ingénierie de formation à la DRAAF.

Depuis 2013, l'enseignement agricole public de la région réalise des actions en Arménie dans le cadre d'un accord de coopération décentralisée entre le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et la région de Lori (nord de l'Arménie).

Des liens particuliers et des échanges de pratique se sont établis naturellement depuis 4 ans entre les enseignants de notre région et les professeurs de l'Université d'agronomie avec laquelle une convention a été signée dès le début du partenariat.

Des missions pour accompagner aux développement de l'agritourisme se sont déroulées régulièrement. En 2013, le lycée de la Ricarde avait reçu une délégation qui s'était montrée fort intéressée par les chantiers école, et l'accueil à la ferme ; l'année dernière, ils ont repéré et retenu l'expérience de couleurs paysannes à Venelles pour essayer de valoriser leur produits avec cette méthode adaptée à leur contexte.

En avril de cette année, 3 jeunes étudiants du BTSA Aménagement Paysager du lycée Louis Giraud et leur enseignant ont effectué une mission de repérage et proposition à la mairie d'Alaverdi (Arménie). Le projet qu'ils ont élaboré et présenté au maire a convaincu de l'intérêt de créer un sentier qui servira de parcours découverte aux produits locaux. Cette même équipe repart avec les jeunes terminale Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune de la Ricarde(Isle/Sorgue) pour la dernière phase du programme : Une semaine de chantier école pour ouvrir un sentier en terrasse et en ripisylve que ces jeunes pourront valoriser dans le cadre d'un stage.

Hébergés en famille d'accueil, Gwendoline, Marine, Maeva, Juliette, Maxime et Lucas vont également beaucoup apprendre de ce pays méconnu et certainement comprendre un peu mieux les liens particuliers tissés entre nos deux régions.

 


Voyage en Suisse pour les Licences Pro du CFPPA Carpentras

Voyage en Suisse pour les Licences Pro du CFPPA Carpentras

D'Ascona à Brissago en passant par Cardada, en route vers les "lacs suisses-italiens", quelle chance!!!!

C'est dans ce voyage d'études en Suisse que les étudiants de Licence professionnelle en Aménagement du Paysage ont pu découvrir de magnifiques tableaux naturels. Ces futurs professionnels ayant pour option "Collaborateur du Concepteur Paysagiste" sont évalués en groupe sur site sous forme de posters. Au programme lecture et approche thématiques de paysages, constitution d'un carnet de voyage. Les nombreux échanges entre les intervenants des différentes branches professionnelles comme géographe, géomorphologues, paysagistes et urbanistes ont permis aux étudiants d approfondir leur connaissances.


Regard croisé Agriculture méditerranéenne au féminin pour un printemps agro écologique

Dans le cadre de l’ouverture méditerranéenne de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, le CRIPT Provence Alpes Côte d’Azur avec l’E.P.L.E.F.P.A d’Avignon, l’EPLEFPA d’Aix Valabre Marseille et l’EPLEFPA de Digne, a organisé un séminaire d’échange et de travail intitulé « Regard croisé Agriculture méditerranéenne au féminin pour un printemps agro écologique » qui a eu lieu du 29 mars au 2 avril dans notre région. L’objectif de cette action s’inscrit dans la poursuite des actions menées depuis 2007 sur cette thématique avec des rencontres qui ont régulièrement été proposées entre des agricultrices, militantes associatives, porteuse de projet en milieux rural et les apprenants des établissements d’enseignement et de formation. Quatre pays étaient concernés : France, Tunisie, Algérie et Maroc.

Pour la Tunisie, c’est Mme Aicha Ben Slama, qui a participé au séminaire. Mme Ben Slama est Directrice du Centre d’hébergement et d’Empowerment des femmes victimes de violences, membre de l’association AFTURD http://www.afturd-tunisie.org/ et membre du bureau du réseau Formation Agricole et Rural (FAR) international http://www.reseau-far.com/ 

Pour le Maroc, nous avons accueilli Mme Yemni CHAIMAE élève de second cycle de l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM). La formation à l’ENAM se déroule sur 5 ans répartis en deux cycles. Un cycle préparatoire en 2 ans consacré aux formations de base en sciences fondamentales et un cycle ingénieur en 3 ans comportant un tronc commun qui dure 3 semestres et qui vise à former aux sciences agronomiques proprement dites avant d’intégrer une filière spécialisée au choix. Mme CHAMAIE a choisi de s’orienter vers la protection des plantes et de l’environnement qui lui a permis d’acquérir plusieurs compétences et parmi ces acquis la parfaite connaissance des activités de certaines coopératives féminines marocaines telle que la coopérative féminine COROSA, qui vise à valoriser le rôle de la femme rurale en soutenant les activités agricoles et notamment l’élevage des chèvres alpines.

En partenariat avec le Pôle agriculture Méditerranée du Mucem, Mme Jihad CHITAOUY Chercheuse marocaine au Mucem pour un an a également participé aux échanges.

Le programme réalisé a été le suivant :

Mardi 29 mars Accueil des participantes

Mercredi 30 mars : rencontre avec des élèves et des étudiants de l’EPLEFPA d’Avignon, présentation exploitation, organisation de la commercialisation. Point de vente Le potager de Pétrarque. Présentation de portraits de femmes et une analyse sur la présence des femmes rurales dans l'agriculture dans le monde et en France. Ateliers débat avec les apprenants sur la femme au Maghreb, la révolution tunisienne et l’agriculture en Tunisie. Rôle de la citoyenneté active et l’engagement citoyen. Les échanges avec les élèves ont été préparés par leurs enseignants notamment d’économie à partir d’articles sur la Révolution tunisienne. Un atelier de préparation culinaire à base de produits locaux a permis de prolonger l’échange culturel avec les stagiaires du CS de restauration collective et une agricultrice.

Jeudi 31 mars : participation au Colloque sur l’Agro écologie : intervenants et rencontre avec P. Rabhi (voir programme sur le site http://www.eapcriptpaca.educagri.fr/) organisé par l’EPLEFPA d’Aix Valabre Marseille. Rencontre avec les élèves sur les stands et ateliers

Visite de Marseille en soirée. 

Vendredi 01 avril : Accueil sur l’EPLEFPA de Digne, rencontre avec des productrices et producteurs. Echange avec Marie Marmuse sur l'exploitation ovine de Carmejane  Après-midi : visite de l'exploitation Caprine de Lucile Imbert à Barras,

Rencontre avec l'équipe de direction M. Djerbi et Léonardi : Après un rappel des missions de l'Enseignement agricole dont la Coopération Internationale, le Directeur a présenté l'Etablissement. Chaque participante s'est présentée ainsi que son expérience respective dans son pays.

La visite s'est poursuivie par une rencontre avec Marie Marmuse salariée sur l'exploitation en élevage ovin de l'Etablissement de Carmejane. Elle a présenté les projets en cours : marquage électronique de béliers visant un meilleur suivi et contrôle de la reproduction, les différentes bergeries, les spécificités de ce type d'élevage : amplitude horaire et suivi des mères en période d'agnelage, le suivi sanitaire des troupeaux, l'organisation du travail entre les salariés de l'exploitation et témoigner de son expérience professionnelle de salariée agricole qui l'a conduite à valider un diplôme d'ingénieur agricole en VAE.

Le repas de midi pris en compagnie du Chef d'Etablissement au lycée a permis de poursuivre les échanges autour de la situation culturelle de Digne et la proximité du Musée Gassendi. Le développement du territoire a été évoqué avec le développement du parcours artistique Andy Glodsworthy dans le cadre des Refuges d'art visant à faire connaître les villages d'altitude et les spécificités des paysages et de la vie rurale d'hier et d'aujourd'hui.

L'après-midi s'est poursuivie avec la visite d'une exploitation chevrière à Barras avec Lucile Imbert. Elle a présenté les conditions dans laquelle elle a acheté son exploitation. http://lafermeduterrasson.jimdo.com/

Elle a aussi mise en avant les différences conduite du troupeau par une éleveuse et un éleveur, la réorganisation du travail après la vente de la ferme, les exigences d'hygiène liées à la production quotidienne de fromage et de glace, le plan de gestion pour que l'exploitation soit viable notamment le développement d'une production de glace, la visite s'est bien évidemment terminée par une dégustation de ses produits.

Les échanges entre les participantes ont été riches, les questions nombreuses et les réponses détaillées et approfondies. Cette visite a été un temps de coformation particulièrement intense.


Une semaine de printemps riche de promesses et de perspectives

Une semaine de printemps riche de promesses et de perspectives

Dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région Paca et la région de Lori en Arménie, le Complexe Régional d’Information Pédagogique et Technique (CRIPT) Provence Alpes Côte d’Azur, plateforme régionale des neuf EPLEFPA poursuit le partenariat avec la région de Lori et l’ANAU (Université d’Agronomie Arménienne) pour développer l’agritourisme. Les analyses de terrain avaient permis en 2015 de repérer la nécessité de mieux travailler en lien avec le territoire pour définir des propositions de modules de formation continue adaptés aux différents types de fermiers. La première session qui vient de dérouler à l’université de Vanadzor du 11 au 12 avril et la dizaine de fermiers réunis souhaite maintenant créer son label de qualité pour les produits du territoire.

La DRIF Paca coordonnatrice du projet qui assistait à cette formation pourra ainsi préparer le nouveau programme d’accompagnement des différents acteurs à la mise en place des dispositifs souhaités par les acteurs locaux.

Cette même semaine, trois étudiants de BTSA Aménagement Paysager du Campus Louis Giraud à Carpentras encadrés par leur professeur d‘aménagement réalisaient un diagnostic de site à Alaverdi, ville du nord de Lori que le maire souhaite davantage accueillante. Le Conseil régional PACA et l’association Hautes Terres de Provence ont déjà financé et œuvré à l’ouverture d’un office de tourisme mais aujourd’hui des travaux d’embellissement et des aménagements sont indispensables à l’accueil des touristes sportifs réalisant du rafting.

Leur travail de diagnostic, d’inventaire d’une flore et d’une faune particulièrement riches et les pistes d’aménagement proposées (sentier de découverte, aire de loisirs, jardin et point de vente) ont retenu toute l’attention du maire qui leur a demandé de poursuivre le travail d’étude de projet détaillé.

Puis ce seront 6 étudiants qui partiront en septembre pour démarrer la première tranche prévue soit l’ouverture du sentier nature découverte sur les rives de la Debed.

La nature du projet, l’environnement et l’accueil très chaleureux ont donné envie à deux des étudiants de partir réaliser leur stage et le maire a accepté de les accueillir à nouveau avec un encadrement de son service technique.


La Protection de l'environnement dans tous ses « états »...

Du 25 février au 4 mars 2016, un groupe de 32 élèves du lycée agricole de Valabre et leurs deux professeurs d’anglais, ont eu la chance de découvrir la protection de l’environnement dans un autre état Européen que le nôtre, l’Allemagne dans la région du Hessen. Ce projet s’inscrit dans la continuité du jumelage Franco-allemand, avec le lycée technique Heinrich Metzendorf Schule de Bensheim, qui dure depuis 25 ans déjà.

Ainsi nos jeunes explorateurs ont pu rencontrer différents acteurs impliqués dans la gestion et la protection de la nature (techniciens en réserve naturelle et en forêt, agriculteurs sensibilisés aux mesures agro-environnementales actuelles, biologistes-chercheurs en entreprise phytosanitaire comme la BASF), l’animation et l’éducation à l’environnement (animateurs en centre nature, enseignants en classe environnement en école maternelle).

Les visites culturelles ont été bien sûr au programme avec le musée des arts et techniques de Mannheim, le château romantique de Heidelberg ou la brasserie Schmucker.

Les rencontres avec les jeunes agriculteurs de l’Odenwald et les jeunes élèves Allemands du lycée partenaire ont été riches en émotions et ont permis à nos élèves de pratiquer leur anglais en situation authentique.

 

Cette expérience aurait été impossible sans le précieux soutien de l’Office Franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) et de la région PACA que nous remercions.

Nous espérons pouvoir renouveler l’expérience l’an prochain et avoir le plaisir de recevoir nos amis allemands en début d’année scolaire prochaine, afin de consolider notre longue et durable amitié.


UNE SEMAINE AU RYTHME FRANCE/ARMÉNIE au Campus Louis Giraud

Accueil et travail d'une délégation arménienne sur le campus Louis Giraud. Ce lundi Jérome BURQ Directeur du campus a accueilli la délégation en compagnie d'Alain Nicolas professeur en Economie et de Myriam Borel, déléguée régionale à l'ingénierie de formation en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette délégation comprend, deux enseignants de l'université d'agronomie arménienne, trois enseignants d'établissements agricoles et forestier, un maire d'une commune, une chargée de mission de~tourisme de la Préfecture de Lori et une gestionnaire de gîte. Dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région de Lori en Arménie, le Complexe Régional d’Information Pédagogique et Technique (CRIPT) Provence-Alpes-Côte d’Azur, plateforme régionale des neuf EPLEFPA a mis en place un partenariat avec la région de Lori et l’ANAU (Université d’Agronomie Arménienne). Il s’agissait de définir les actions à envisager pour accompagner le développement de l’agritourisme.

Les analyses ont permis de repérer la nécessité de mieux travailler en lien avec le territoire pour définir des propositions de modules de formation continue adaptés aux différents types de fermiers. Il s’agit aussi de susciter des actions concrètes de mise en réseau et de labellisation de territoire.

Le nouveau programme accompagne des professeurs de l’Université et des professionnels du territoire à la maîtrise des méthodes d’analyse ; il prévoit des temps de professionnalisation, de découvertes « benchmarking » et de mise en œuvre de modules de formation créés. Ce jour la délégation arménienne travaille dans le cadre de la coopération internationale avec les BTS deuxième année Développement, animation des territoires ruraux (DATR), les échanges se font exclusivement en anglais. Ce travail porte sur un diagnostic et une préparation de documents, après les visites de deux exploitations "la Berlotte" de Yann Symzak à Sarrians et la chèvrerie des fontaines de Julie Christol à Pernes les Fontaines. Les étudiants sont très investis dans cet échange.


Accueil des jeunes Tunisiens à Valabre juin 2015

Du 6 au 14 juin, un groupe d'étudiants et d'enseignantsdu lycée agricole sectoriel de Boucherik en Tunisie, a été accueilli au lycée agricole de Valabre et a pu découvrir les richesses de la région, s'intéressant à l'agriculture sous toutes ses formes, agriculture raisonnée et agro-écologie plus particulièrement.Cette semaine a été organisée dans le cadre du partenariat qui unit les deux établissements, partenariat qui existe depuis plus de 20 ans et revêt plusieurs formes, accueil et échanges de classes et accueil de techniciens sur des thématiques diverses... la semaine a permis de découvrir les Alpilles et la Camargue, l'abbaye de Salagon et le pays de Forcalquier, et bien sûr les fleurons architecturaux de Marseille, anciens ou contemporains.

accueil boucherik juin 2015 tunisiens en visite

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques Touzain


Une action pour l'agrotourisme en Arménie

Le groupe d’Arméniens et les intervenants français
lors du séminaire de Gyumri

Dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région de Lori en Arménie, le Complexe Régional d’Information Pédagogique et Technique (CRIPT) Provence-Alpes-Côte d’Azur, plateforme régionale des neuf EPLEFPA a mis en place un partenariat avec la région de Lori et l’ANAU (Université d’Agronomie Arménienne). Il s’agissait de définir les actions à envisager pour accompagner le développement de l’agritourisme. Les analyses ont permis de repérer la nécessité de mieux travailler en lien avec le territoire pour définir des propositions de modules de formation continue adaptés aux différents types de fermiers. Il s’agit aussi de susciter des actions concrètes de mise en réseau et de labellisation de territoire.

Le nouveau programme accompagne des professeurs de l’Université et des professionnels du territoire à la maîtrise des méthodes d’analyse ; il prévoit des temps de professionnalisation, de découvertes « benchmarking » et de mise en œuvre de modules de formation créés.

Une première mission de deux enseignants formateurs des EPL de Carpentras et Saint Rémy dans les domaines de l’agritourisme et de l’analyse des systèmes de production agricole vient de se dérouler du 6 au 12 juin 2015 à Vanadzor. La Déléguée Régionale Ingénierie de Formation Provence-Alpes-Côte d’Azur, coordonnatrice du projet, a sensibilisé le groupe pilote chargé de l’action en Arménie à l’ingénierie de développement.

Cette même semaine, le groupe a participé au séminaire « Tourisme en Arménie et coopération » organisé à Gyumri par la région Rhône-Alpes et l’Ambassade de France. Le projet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur conduit par le CRIPT a été mis en avant par la préfecture de Lori. Les chargées de coopération internationale de la région qui participaient  au séminaire ont assisté à une partie de la formation et apprécié en situation, le travail réalisé. En octobre, la même équipe recevra dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur les formateurs arméniens pour compléter  leur professionnalisation mais aussi pour préparer la mobilité d’une dizaine d’élèves.


Une délégation arménienne en Région PACA

La coopération entre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Région de Lori est une des plus anciennes. A caractère humanitaire et solidaire à ses débuts, elle s’est poursuivie par des actions dans le domaine du développement économique.

      

 

La Direction Développement des Territoires et la Direction des Relations Internationale de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont pris attache auprès du Complexe Régional d’Information Pédagogique et Technique (CRIPT) Provence-Alpes-Côte d’Azur, plateforme régionale des neufs Etablissements Publics Locaux d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) afin d’examiner des pistes de nouvelles actions de coopération dans le domaine du développement rural.

Ainsi, le CRIPT Provence-Alpes-Côte d’Azur a mis en place de 2012 à 2014 avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, un partenariat avec la région de Lori et l’Armenian National Agrarian University, Université Nationale Arménienne d’Agronomie (ANAU). Dans le cadre de ce « Programme régional pour le développement du tourisme rural et de la formation professionnelle agricole avec la région de Lori en Arménie » des actions de coopération sont menées dans le domaine du développement rural et des besoins en formation continue des acteurs du territoire. Le lycée agricole de Carpentras avec les étudiants de licence professionnelle Tourisme et économie solidaire, le lycée agricole de la Ricarde et le CFPPA de Saint Rémy de Provence ont activement participé à ces échanges.

Une délégation arménienne a ainsi été accueillie en Région :

 

 

 

 

 

Les activités  vont se poursuivre en 2015 et 2016 :

L’objectif général est de développer la formation professionnelle continue d’agriculteurs dans la région de Lori. Pour ce faire un groupe pilote d’enseignants formateurs et d’acteurs du développement local sera formé à la méthodologie de projet qui sera un support pour mobiliser les connaissances et les savoirs visant à développer leurs compétences pour les rendre autonomes. Des étudiants français et arméniens participeront à cette action.

Le projet comporte plusieurs activités : séminaire de formation-action, études et actions sur le terrain. Ces activités se dérouleront en partie sur le territoire de la Région Provence Alpes Côte d’Azur et principalement sur le territoire de la préfecture de la Région de Lori. La préfecture de Lori et l’ANAU seront les maîtres d’œuvre du projet, le CRIPT Provence Alpes Côte d’Azur venant en appui. Les séminaires de formation s’adresseront à des enseignants-formateurs arméniens voulant développer des compétences en ingénierie de formation et en formation d’adultes pour être en capacité de travailler avec des adultes professionnels porteurs de projets de développement.

Les étudiants arméniens de l’option comptabilité et audit en agriculture seront associés pour réaliser l’étude d’opportunité d’un projet concret sur lequel les différents partenaires se seront accordés.

Des étudiants de notre région (BTSA ACSE en apprentissage de l’UFA (CFPPA) de l’EPLEFPA de Digne Carmejane, …) participeront à ce travail. Le projet pressenti à ce jour consiste en la création d’un point de vente collectif à Lori avec étude d’opportunité, choix de la localisation, type de fonctionnement, intégration des aspects réglementaires…. Activités qui permettront à nos jeunes de développer et mettre en pratique leurs compétences professionnelles.


Le jardin potager, espace de création, d'insertion et d'entreprise et Jeunes Euroméditerranéens

          Du 11 au 21 octobre 2013, organisé par le Lycée Agricole de Valabre et grace au Programme Européen Jeunesse en Action un rassemblement interculturel de jeunes ruraux de 18 à 25 ans hommes et femmes, issus du pourtour méditerranéen et européen sur le thème de l’écocitoyenneté et du développement durable a eu lieu en rgion Provence Alpes Côte d’Azur. Le thème ou fil conducteur a été « Le jardin potager, espace de création, d’insertion et d’entreprise ». Par pays ont participé 4 à 9 jeunes ainsi qu’un à deux accompagnateurs issus de chacun des 4 pays européens et méditerranéens suivants : l’Allemagne, la France, l‘Italie et la Tunisie. L’action s’est inscrite dans la dynamique des quatrièmes Rencontres Euro-Méditerranéennes de la Formation et de l’Enseignement Agricoles pour un développement durable, organisées par le Complexe Régional d’Information Pédagogique et Technique Provence Alpes Côte d’Azur pour la région Provence Alpes Côte d’Azur avec la participation de l’Etat français et de la représentation de la Commission Européenne de Bruxelles à Marseille. Elle fait aussi suite à une première rencontre réalisée en juin 2012 sur le thème « des jeunes actifs pour le développement durable ». L’objectif a été de sensibiliser les jeunes euro-méditerranéens au développement durable dans un contexte de solidarité et de création pour des publics souvent en marge (gens des quartiers populaires, handicapés, populations souffrant d’un manque de possibilités d’accès à la Culture, gens marginalisés…). Les activités ont reposé sur la découverte de lieux et des échange d’expériences de bonnes pratiques sociales et culturelles en matière de développement et d’insertion, ceci de manière participative. L’échange a donné lieu à la rédaction d’un journal et à des activités faites en commun sur les différentes problèmatiques abordées,dans un souci d’approche ludique et créative. L’activité s’est déroulée sur une semaine. 20 jeunes et 6 adultes ont été concernés.

groupe PEJA 2013


La "Section européenne" en Seconde Générale du LEGTA Agricampus de Hyères a gagné le concours "Le buzz européen"...

Prix du Concours « le buzz européen »


"Les élèves de la Section européenne en 2nde générale du LEGTA Agricampus de Hyères ont gagné le concours « le BUZZ européen ».

Ce concours était proposé aux classes de 2nde dans les académies d’Aix-Marseille et de Nice par la Représentation régionale de la Commission européenne à Marseille.

  • Le prix était un voyage de découverte des Institutions européennes offert par le Parlement européen et la Commission européenne à Marseille.

 

Les élèves hyèrois ont gagné le prix pour l’académie de Nice grâce à la réalisation d’un diaporama autour de l’idée de l’échange sur le plan culturel en Europe. En effet, les élèves devaient réfléchir à leur engagement pour l’Europe, leurs interrogations et ce que l’Europe représente pour eux.

Ce diaporama (publié sur le site du lycée www.agricampus.com) représente le voyage d’un personnage appelé Arthur qui fait le tour de quelques pays européens dans lesquels il rencontre un habitant de chaque pays qui lui présente un monument, ainsi qu’une fleur qui symbolise son pays. La présentation de ces fleurs est un petit clin d’œil à notre spécificité de lycée horticole. Le diaporama est présenté en français, mais aussi en anglais, car l’anglais est la langue dispensée dans la Section européenne.

 

Deux jours à Bruxelles...


Les élèves, accompagnés de leurs enseignants Olivier DUHAPPART et Helen SAÏB ont donc passé deux jours à Bruxelles les 6 et 7 juin 2012. Le groupe a été pris en charge par Mme CAVENAGHI-SMITH, Chef du Bureau d’Information pendant toute la durée du séjour.

  • Le premier jour, les élèves ont participé à un jeu de rôles au Parlamentarium. Chaque élève devait jouer le rôle d’un Député européen, membre d’un parti politique fictif. Il y avait 4 partis au total. Le but de ce jeu était de faire prendre conscience aux élèves du travail d’un Député européen, et d’apprendre le processus législatif.
  • Le lendemain, ils ont eu la chance de rencontrer M Gaston FRANCO, Député européen pour le Sud-est de la France. M Franco a longuement expliqué son métier aux élèves et s’est rendu disponible pour répondre à leurs questions. Un assistant parlementaire a également expliqué en quoi consiste son travail. Pour finir, le groupe a déjeuné dans le restaurant des députés après avoir visité l’hémicycle.


La participation à ce concours a suscité la curiosité des élèves pour l’Europe, a fait en sorte qu’ils réfléchissent à leur appartenance à l’Europe, et enfin les a aidé à s’engager sur le chemin de la citoyenneté européenne."



Le Lycée Pétrarque d'Avignon représenté aux Jeux Internationaux de la Jeunesse au Maroc

Encadrés par Annie GRIMA (enseignante d’Anglais) et par Michel GAUTIER (enseignant d’EPS) 6 élèves sélectionnés par le lycée Pétrarque ont participé, du 11 au 15 Juin 2013, aux Jeux Internationaux de la Jeunesse à Rabat (Maroc).
Des élèves des 4 coins du monde...
Près de 300 participants étaient venus du monde entier : Canada, San Francisco, Guyane, Émirats, Barcelone, Londres, Bruxelles ou encore Copenhague.
Les établissements français étaient principalement des lycées professionnels et polyvalents (le seul représentant des établissements agricoles était le lycée Pétrarque !); réunis autour des établissements du Maroc. 
Sept équipes représentaient  le Maroc, de Tanger à Marrakech, en passant par Casablanca et bien sûr, par l'établissement organisateur : le lycée Descartes de Rabat.
Des activités sportives représentatives du Maroc
-Athlétisme (un "aquathlon"), mais aussi du football, du surf mais aussi du tennis de table (dans le cadre d’un partenariat FMTT et AEFE), ainsi que de la découverte du kayak, et d’autres sports collectifs, sous forme compétitive, comme le handball, le volley-ball ou le « touch-rugby »...
Des vidéos ...
C’est donc bien dans une ambiance cosmopolite, multiculturelle et solidaire que se sont déroulées les J.I.J. 2013 !Voir la vidéo vidéo flash mob


Jeux internationaux Maroc 2013



Un échange euro-méditerranéen autour du développement durable avec le Programme Européen jeunesse en Action

Des étudiants étrangers étaient reçus, cette semaine,

au lycée agricole de Valabre.

Le lycée agricole a accueilli, durant toute la semaine, un groupe de 20 jeunes Italiens, Allemands, Tunisiens et Libanais, dans le cadre de "Jeunesse en action".

"Ce programme d'échange européen, indique Jacques Touzain, professeur d'éducation socioculturelle à Valabre, est financé par l'Europe, le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Région, par le biais d'un appel à projets."

Ces élèves qui ont de 17 à 25 ans, ont eu un emploi du temps chargé, agrémenté de découvertes gastronomiques et de visites de sites. "Le fil conducteur de cet échange était la culture et le développement durable, reprend Jacques Touzain. L'agriculture conventionnelle n'était pas le propos, mais l'idée était davantage comment participer de manière artistique."

L'art culinaire faisant, bien entendu, partie intégrante des échanges, tous se sont attelés à faire  goûter leurs spécialités aux autres. Le groupe italien s'est chargé de la préparation des … pâtes. "Attention, ce sont des pâtes identitaires, faites à la main, prévient Paolo Malinconico, professeur d'écologie et de biologie à Potenza, une ville du sud de la botte. On avait aussi emmené, dans nos valises des petits poivrons doux séchés."

Un repas allemand durable

De son côté, Frank Herms, professeur et coordonnateur pour les projets européens dans son lycée de Bensheim, une commune allemande du Land de la Hesse, proche de Mannheim, prône le système durable dans l'alimentation. "Nous avons voulu montrer que le développement durable était aussi dans l'assiette, avec des choses délicieuses qui peuvent être bon marché."

Vendredi matin, un groupe de jeunes faisait ses courses sur le marché de Gardanne, pour acheter les produits nécessaires à la confection d'un couscous à l'agneau et aux fruits secs, par les Tunisiens.

Du côté des visites culturelles, les étudiants étrangers, qui pour la plupart n'étaient jamais venus dans la région, ont eu droit aux plus belles pépites : les  Alpilles, les Baux-de-Provence, Marseille, Cassis et les calanques, la Camargue… "C'était mon rêve de voir cet endroit, la faune et la flore camarguaises, les flamants roses." lance Paolo, fervent défenseur de la biodiversité.

Ont-ils eu des difficultés pour communiquer entre eux ? "Il n'y a pas eu de barrière de la langue, commenter Jacques Touzain. Tous parlent plusieurs idiomes, souvent de par leurs origines qui diffèrent de leur nationalité. Entre eux, les jeunes arrivaient très bien à se comprendre. Ils se sont passés de nous."

Les Tunisiens expliquent le printemps arabe

"Dans nos visites, on avait un guide qui parlait français, ajoute Paolo. On lui a demandé de parler lentement. Et quand il utilisait des termes trop techniques, on s'arrêtait pour faire une traduction. Ça a été le cas quand on a fait la matinée de travail avec une compagnie de théâtre de rue. C'est dû à la spécificité du langage culturel."
Les jeunes gens sont également allés voir l'exposition sur le Printemps Arabe, dans les locaux du Conseil Régional à Marseille. "J'appréhendais un peu, explique Jacques Touzain, mais ça a libéré la parole. Les Tunisiens ont raconté aux autres ce qu'il s'était passé. Ils m'ont même dit : c'est la première fois qu'on revoit Ben Ali, on l'avait oublié."

Après cette semaine dense, il était temps de boucler les valises, les derniers repartant chez eux aujourd'hui. Qu'auront-ils retenu de ce séjour ? "Je leur ai demandé ce qu'ils avaient préféré. Ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas choisir, que tout était intéressant. Ils ont même regardé ensemble Italie-Allemagne." rigole Paolo. Frank, lui, rit plutôt jaune. Mais à l'image de Jacques Touzain, tous les professeurs sont unanimes : "Dans les lycées  agricoles, on est assez libres de conduire des projets."

Une rencontre euro-méditerranéenne :

Des établissements italien, allemand, tunisien et libanais ont participé à ce projet. Paolo Malinconico, professeur d'écologie et de biologie, a conduit le groupe des Italiens de Potenza. Frank Herms, le professeur allemand, travaille en partenariat, depuis 30 ans avec Jacques Touzain, professeur d'éducation socioculturelle à Valabre. Le Tunisien Mongi Jaidi est professeur et directeur de l'établissement de Bouchrik, avec lequel le lycée agricole de Valabre entretient un jumelage depuis plusieurs années. Enfin, Nelly Hajjar, professeur de français, conduisait la délégation de Baakline au Liban.

  Christine Lucas - (La Provence, le  1er juillet 2012)
clucas@laprovence-presse.fr



Appui à la mise en place des Organisations Professionnelles de Base en Tunisie

        Dans le secteur du développement agricole, la Tunisie a créé, par la loi de 1999, les G.D.A. : Groupements de Développement Agricole. Ce sont des organismes professionnels ayant pour but de contribuer à l’encadrement des agriculteurs adhérents afin de permettre d’améliorer leur savoir faire technique et par conséquence leur revenu.

Rencontre avec un agriculteur biologique

       Dans le cadre de la coopération décentralisée (Région Provence Alpes Côte d’Azur - Gouvernorat de Tunis), des sessions ont été organisées par le Lycée Agricole de Valabre (13) en collaboration avec les organismes professionnels de la région. Ces journées d’études qui se situent dans les groupements ont pour objectif de montrer des perspectives, des formes d’organisation, d’initier des discussions avec les techniciens et les agriculteurs et d’établir des relations à partir de l’expérience régionale.

 

Au GRCETA de Basse Durance

    Pour dynamiser les G.D.A. tunisiens, plusieurs actions sont faites par les tunisiens venus en Région Provence Alpes Côte d’Azur. Exemple : Le G.D.A. de Tabouba rassemble dans une région forestière des populations très pauvres qui n’ont pas accès aux produits de la forêt. L’objectif du G.D.A. est d’améliorer la situation économique des habitants en développant des activités liées à la forêt : Production d’huiles essentielles aromatiques et médicinales, promotion et amélioration de l’élevage caprin et de l’apiculture.

Présentation des produits du G.D.A. de Tabouba : Huiles essentielles, miel et poterie

 Cette action a reçu l’appui de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, du Ministère des Affaires Etrangères, de l’AVFA et du Gouvernorat de Tunis



Echanges techniques dans le domaine de l'oléiculture avec la Tunisie

Dans le cadre de la coopération décentralisée régionale cette action a été menée avec le soutien de la région et de la coopération française :


Optimisation des productions agricoles raisonnées en grandes cultures méditerranéennes

Les céréales, et plus particulièrement le blé dur font partie des cultures stratégiques en Tunisie. L’augmentation des besoins de la population et le renchérissement du prix des céréales au plan mondial ont conduit le gouvernement tunisien à encourager ces cultures en mettant en œuvre des mesures techniques et économiques. Une campagne intensive de vulgarisation a été mise en œuvre afin de préconiser auprès des céréaliculteurs les bonnes pratiques de productions.

visite essai de colza

Séance de travail sur le Colza GIS de Valabre à Gardanne (13)


Sur l’exploitation agricole du Lycée Agricole de Valabre (13) se situe une plateforme expérimentale importante dans le domaine des grandes cultures (plus de 700 micro parcelles) et grâce à ces compétences régionales des sessions de formation ont été organisées en Région P.A.C.A. à l’intention des vulgarisateurs et agriculteurs tunisiens. A l’issue de ces sessions de formation, des projets sont établis par les stagiaires tunisiens et mis en œuvre dans leur pays.

Démonstration pratique de dosage de l’azote du Blé avec le NITRACHEK

Démonstration pratique de dosage de l’azote du Blé avec le NITRACHEK

Exemples de réalisations en Tunisie :

  • Fertilisation azotée fractionnée dans la région d’Utique au Nord de Tunis
  • Mise à niveau des rendements des cultures céréalières conduites en sec dans la région d’Andoum
  • Optimisation du pilotage de l’irrigation dans la région de Siliana
  • Modifications des rotations avec le colza et retour au labour.

visite essai en Tunisie
Visites de l’une des parcelles d’essai en Tunisie



Education à l'Environnement et au Développement Durable

Visite eedd en paca

EEDD en Tunisie


Analyse et échanges sur les filières de production agricole entre les professionnels tunisiens et provençaux

agricuteurs et professionnels tunisiens

échange agricole tunisie paca


Echange de pratiques pédagogiques en jardins espaces verts

echanges pédagogiques JEV

echanges pédagogiques JEV

echanges pédagogiques JEV


Coopération pédagogique avec l'Agence de Vulgarisation et de Formation Agricoles

echanges pédagogiques avfa

Cfpa tunisien


Les BTS ACSE de Digne Carmejane en voyage d'étude en Italie

Dans le cadre de notre MIL coopération internationale nous avons effectué un voyage d’étude en Italie, dans la Province de Cuneo du 18 au 22 Novembre 2013.

Au cours de cette semaine, nous avons découvert l’agriculture locale. Nous avons débuté la semaine par la visite des centres d’élevage des deux races emblématiques de la région. Pour les bovins, le centre de sélection de la race Piémontaise qui est de loin la race la plus répandue dans la région avec 160 000 vaches. Ce sont principalement des vaches allaitantes car cette race se caractérise par une excellente qualité gustative. Pour les ovins il s’agit du centre d’élevage de la race Sambucane. Cette race était en voie de disparition il y a une trentaine d’années. Elle a été sauvée grâce à une centaine de passionnés qui ont su défendre cette race locale pour sa rusticité et la qualité de ses produits.

 

 

Lors de la troisième visite qui a eu lieu dans la vallée Maira nous avons découvert une exploitation caprine avec transformation fromagère. Afin de valoriser au mieux leurs produits les exploitants ont créé une ferme auberge.

 

 

 Pour la dernière journée nous avons visité une exploitation en bovins lait avec transformation fromagère. Cette exploitation de montagne située dans la vallée Grande élève 110 vaches Piémontaises. Nous avons d’ailleurs pris le repas de midi au sein du village où est située l’exploitation dans la ferme auberge afin de découvrir les produits typiques de cette vallée.

 

 Nous avons terminé par la visite d’une exploitation ovine/caprine avec transformation fromagère qui est située dans la vallée Pesio. Elle est composée de 250 brebis de race Brigasque et de 55 chèvres.

 

 Ces exploitations sont toutes des exploitations familiales. Pour la commercialisation les exploitants privilégient la vente en circuits courts. Ces exploitations conduisent leurs troupeaux de manière traditionnelle en utilisant des races rustiques locales.

Et aussi de bons moments passés ensemble !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Découvrez tout notre agenda..

AGENDA


Dépliant Erasmus +

Le programme Erasmus+ à destination des apprenti.


Dépliant sur la mobilité des étudiants


Guide Erasmus+ 2015

60 réponses vidéo de la Commission européenne aux préoccupations des citoyens consultables en ligne !

En 2013, la Commission européenne a engagé un grand dialogue avec les citoyens. Près de 600 contributions : questions, inquiétudes ou messages ont été recueillies et  formulées en 60 questions auxquelles le commissaire européen Michel Barnier et 13 porte-paroles de la Commission européenne répondent aujourd'hui en vidéo. Les  60 vidéos sont progressivement diffusées sur la chaine Youtube de la Commission européenne en France de 1 à 2 minutes chacune, elles répondent à la plupart des préoccupations quotidiennes ou politiques des Français. http://www.youtube.com/user/UEenFrance


L'Europe, ça part de là !

Les élu(e)s lycéens des Conseils Académiques de Vie Lycéenne d'Aix-Marseille, Montpellier et Nice sont des européens convaincus. Forts de leur expérience partagée en mai 2013,  lors d'un colloque européen à Marseille, ils ont représenté la France au Parlement européen de Strasbourg lors d'une cession Euroscola en janvier dernier.

Cette rencontre avec plus de 500 jeunes de toute l'Union européenne a été déterminante et ils ont voulu en témoigner par la réalisation d’un clip vidéo.

Leur objectif : inciter les jeunes à voter aux élections européennes le 25 mai 2014.

A retrouver en vidéo :

Sur Youtube : http://youtu.be/50pHOWgnVEU
Sur Dailymotion : http://dai.ly/x1llokc

Lire l'article


Réunion d'information sur le Parlement européen et les élections européennes du 25 mai 2014

Mercredi 9 avril 2014 - 14:00 - 16:00

 

Au Centre Régional d'Information Jeunesse Provence-Alpes et Centre Europe Direct Provence Alpes,
96 La Canebière 13001 Marseille (Métro 2 arrêt Noailles)






Mobilité & Coopération Internationale


Philippe LEMAIRE

DRAAF SRFD CRIPT PACA

philippe.lemaire99@agriculture.
gouv.fr

 


 

Myriam Borel
DRIF PACA
myriam.borel@educagri.fr


DigneDigne
GapGap
AntibesAntibes
Aix-en-provenceAix-en-provence
MarseilleMarseille
Saint-Rémy de ProvenceSaint-Rémy de Provence
HyèresHyères
Les arcs-sur-argensLes arcs-sur-argens
AvignonAvignon
CarpentrasCarpentras
Isle-sur-la-SorgueIsle-sur-la-Sorgue
OrangeOrange