Les activités du réseau

L'événementiel du réseau EUROMED en quelques clics !


Les rencontres du réseau EUROMED



"Avec la jeunesse méditerranéenne, maîtriser et construire notre communauté de destin".

La politique de coopération décentralisée de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’adapte aux évolutions aussi bien au sein des territoires partenaires que pour ce qui concerne les cadres nationaux et européens. En particulier, elle est tributaire des crises qui traversent depuis 2011 l’Afrique du nord et le Proche-Orient. C’est pourquoi cette politique de coopération décentralisé est définie par une stratégie, dont les éléments sont remis à jour régulièrement. Ainsi, la nouvelle Stratégie internationale de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, votée en avril 2014, s’attache à prendre en compte les données les plus actuelles du contexte international. Cette nouvelle stratégie, d’une part réaffirme la priorité méditerranéenne afin d’aider les sociétés civiles du sud à poursuivre leur chemin vers davantage de démocratie et, d’autre part, fait ressortir d’une manière plus générale, la primauté de la thématique économique à l’international.

Le président de la République, François HOLLANDE, a reçu le 9 octobre 2013 M. Michel VAUZELLE chargé de lui faire des propositions pour relancer le projet méditerranéen. M. Michel VAUZELLE a remis au président de la République un rapport intitulé "Avec la jeunesse méditerranéenne, maîtriser et construire notre communauté de destin".

M. Vauzelle fait 9 propositions pour développer la coopération en Méditerranée et répondre aux attentes de la population dans les domaines prioritaires de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’emploi et de la qualité de vie. Il encourage la coordination des initiatives publiques et privées et propose une stratégie efficace de soutien à la société civile et aux acteurs du développement en Méditerranée.

M. VAUZELLE souligne l’importance de l’articulation des acteurs de la coopération méditerranéenne.

En termes d’instruments de coopération, il en appelle à la coordination et la mise en cohérence des outils existants, notamment le 5 + 5 et la politique européenne de voisinage, ce « 

Dialogue Union européenne – Maghreb ».Prenant acte des évolutions au Sud du Maghreb, il trace les contours d’un possible forum Cinq + cinq + cinq ouvrant ainsi le dialogue au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad. M. VAUZELLE  propose  d’installer à Marseille une représentation de la DiMed.
 
La DiMed (Délégation Interministérielle à la Méditerranée) favorise des projets en ligne avec les propositions de M. VAUZELLE 

M. VAUZELLE présente ses neuf propositions :

  1. Créer un espace franco-maghrébin de la formation professionnelle
  2. Mieux articuler formation, recherche et innovation
  3. Former de jeunes chefs de micro-entreprises
  4. Créer un espace franco-maghrébin de l’économie sociale et solidaire
  5. Un forum des jeunes de la Méditerranée
  6. Créer une plateforme euro-méditerranéenne de concertation pour la mobilité des jeunes
  7. Mieux mobiliser la coopération décentralisée
  8. Marseille métropole de la politique méditerranéenne de la France
  9. Coordination interministérielle et dimension européenne

La DiMed appuie les priorités présentées. En matière de formation notamment, la DiMed soutient le programme Jeunesse porté par l'Office de coopération économique pour la Méditerranée et l'Orient (OCEMO), qui propose une seconde chance aux jeunes non-diplômés. Elle participe également à la mise en place de centres d’excellence pour la formation professionnelle en Algérie et au Maroc.
 
Elle s’investit dans la construction d’un cadre euro-méditerranéen des qualifications capable d’apporter de pays à pays des équivalences reconnues au niveau européen pour des formations professionnelles qualifiantes.
 
Elle accompagne la création d’une plate-forme virtuelle, à Marseille, de mutualisation des propositions méditerranéennes de formation professionnelle en provenance d’organismes reconnus.
 
En matière financement participatif, la DiMed est  mobilisée pour créer une plateforme de  co-financement de projets.
 
En matière de technologies de l’information et de la communication [lien], la DiMed appui  l’Alliance numérique franco-tunisienne
 
Lors de cette rencontre, Le President de la République a rappelé la priorité qu’il accorde à la relance du projet méditerranéen,  dans le cadre d’une démarche à la fois ambitieuse et pragmatique. Il a approuvé les priorités définies par M. Michel VAUZELLE. Celles-ci seront prises en compte dans les propositions que la France fera à ses partenaires pour construire une « Méditerranée des projets » utile aux populations des deux rives.

Lettre MM. HOLLANDE ET AYRAULT à M. VAUZELLE

M. VAUZELLE - Rapport sur la Méditerranée de projets - 9 octobre 2013


Med'Arwa "Réseau d'échanges de pratiques en agritourisme en direction des femmes rurales du pourtour méditerranéen"

Med Arwa est un réseau d'échanges sur les expériences réussies de chaque pays dans le cadre de la valorisation du travail des femmes rurales.

Ce réseau de partenaires s’est mis en place lors des III èmes rencontres euro méditerranéennes de l’enseignement et de la formation agricoles d’Avignon en octobre 2009 et s’est donné comme objectif d’échanger sur les expériences réussies de chaque pays dans le cadre de la valorisation du travail des femmes rurales.

Les thèmes abordés concernent la valorisation des produits du terroir, de la production à la commercialisation dans la perspective du développement de l’agritourisme et en mettant l’accent sur les produits biologiques.

img séminaire 2010 medarwaLa rencontre Med'Arwa du 16 au 21 juin 2010 au CFPA de Jemmel en Tunisie a été l’occasion d’analyser nos pratiques mettant en valeur les expériences positives des différents pays. Les besoins respectifs de chacun ont été identifiés ainsi que les axes des formations à mettre en œuvre. Programme du Séminaire.


Echanges techniques dans le domaine de l'oléiculture avec la Tunisie

Dans le cadre de la coopération décentralisée régionale cette action a été menée avec le soutien de la région et de la coopération française :


Un échange euro-méditerranéen autour du développement durable avec le Programme Européen jeunesse en Action

Des étudiants étrangers reçus au lycée agricole de Valabre.

Le lycée agricole a accueilli, durant toute la semaine, un groupe de 20 jeunes Italiens, Allemands, Tunisiens et Libanais, dans le cadre de "Jeunesse en action".

"Ce programme d'échange européen, indique Jacques Touzain, professeur d'éducation socioculturelle à Valabre, est financé par l'Europe, le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Région, par le biais d'un appel à projets."

Ces élèves qui ont de 17 à 25 ans, ont eu un emploi du temps chargé, agrémenté de découvertes gastronomiques et de visites de sites. "Le fil conducteur de cet échange était la culture et le développement durable, reprend Jacques Touzain. L'agriculture conventionnelle n'était pas le propos, mais l'idée était davantage comment participer de manière artistique."

L'art culinaire faisant, bien entendu, partie intégrante des échanges, tous se sont attelés à faire  goûter leurs spécialités aux autres. Le groupe italien s'est chargé de la préparation des … pâtes. "Attention, ce sont des pâtes identitaires, faites à la main, prévient Paolo Malinconico, professeur d'écologie et de biologie à Potenza, une ville du sud de la botte. On avait aussi emmené, dans nos valises des petits poivrons doux séchés."

Un repas allemand durable

De son côté, Frank Herms, professeur et coordonnateur pour les projets européens dans son lycée de Bensheim, une commune allemande du Land de la Hesse, proche de Mannheim, prône le système durable dans l'alimentation. "Nous avons voulu montrer que le développement durable était aussi dans l'assiette, avec des choses délicieuses qui peuvent être bon marché."

Vendredi matin, un groupe de jeunes faisait ses courses sur le marché de Gardanne, pour acheter les produits nécessaires à la confection d'un couscous à l'agneau et aux fruits secs, par les Tunisiens.

Du côté des visites culturelles, les étudiants étrangers, qui pour la plupart n'étaient jamais venus dans la région, ont eu droit aux plus belles pépites : les  Alpilles, les Baux-de-Provence, Marseille, Cassis et les calanques, la Camargue… "C'était mon rêve de voir cet endroit, la faune et la flore camarguaises, les flamants roses." lance Paolo, fervent défenseur de la biodiversité.

Ont-ils eu des difficultés pour communiquer entre eux ? "Il n'y a pas eu de barrière de la langue, commenter Jacques Touzain. Tous parlent plusieurs idiomes, souvent de par leurs origines qui diffèrent de leur nationalité. Entre eux, les jeunes arrivaient très bien à se comprendre. Ils se sont passés de nous."

Les Tunisiens expliquent le printemps arabe

"Dans nos visites, on avait un guide qui parlait français, ajoute Paolo. On lui a demandé de parler lentement. Et quand il utilisait des termes trop techniques, on s'arrêtait pour faire une traduction. Ça a été le cas quand on a fait la matinée de travail avec une compagnie de théâtre de rue. C'est dû à la spécificité du langage culturel."
Les jeunes gens sont également allés voir l'exposition sur le Printemps Arabe, dans les locaux du Conseil Régional à Marseille. "J'appréhendais un peu, explique Jacques Touzain, mais ça a libéré la parole. Les Tunisiens ont raconté aux autres ce qu'il s'était passé. Ils m'ont même dit : c'est la première fois qu'on revoit Ben Ali, on l'avait oublié."

Après cette semaine dense, il était temps de boucler les valises, les derniers repartant chez eux aujourd'hui. Qu'auront-ils retenu de ce séjour ? "Je leur ai demandé ce qu'ils avaient préféré. Ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas choisir, que tout était intéressant. Ils ont même regardé ensemble Italie-Allemagne." rigole Paolo. Frank, lui, rit plutôt jaune. Mais à l'image de Jacques Touzain, tous les professeurs sont unanimes : "Dans les lycées  agricoles, on est assez libres de conduire des projets."

Une rencontre euro-méditerranéenne :

Des établissements italien, allemand, tunisien et libanais ont participé à ce projet. Paolo Malinconico, professeur d'écologie et de biologie, a conduit le groupe des Italiens de Potenza. Frank Herms, le professeur allemand, travaille en partenariat, depuis 30 ans avec Jacques Touzain, professeur d'éducation socioculturelle à Valabre. Le Tunisien Mongi Jaidi est professeur et directeur de l'établissement de Bouchrik, avec lequel le lycée agricole de Valabre entretient un jumelage depuis plusieurs années. Enfin, Nelly Hajjar, professeur de français, conduisait la délégation de Baakline au Liban.

  Christine Lucas - (La Provence, le  1er juillet 2012)
clucas@laprovence-presse.fr


Un tryptique de projets sur l'apprentissage

Zoom sur 3 projets en partenariat européen au cœur de la problématique de l'apprentissage. EuroApprentissage piloté par l'APCMA porte les ambitions de l'artisanat européen, Men-Ecvet piloté par le Ministère de l'Education nationale (DGESCO) propose la création d'une unité facultative de mobilité dans les bacs pro, Tremplin porté également par la Dgesco pose la question cruciale du rôle de l'école dans l'insertion professionnelle.


Le jardin potager, espace de création, d'insertion et d'entreprise et Jeunes Euroméditerranéens

 Du 11 au 21 octobre 2013, organisé par le Lycée Agricole de Valabre et grace au Programme Européen Jeunesse en Action un rassemblement interculturel de jeunes ruraux de 18 à 25 ans hommes et femmes, issus du pourtour méditerranéen et européen sur le thème de l’écocitoyenneté et du développement durable a eu lieu en rgion Provence Alpes Côte d’Azur. Le thème ou fil conducteur a été « Le jardin potager, espace de création, d’insertion et d’entreprise ». Par pays ont participé 4 à 9 jeunes ainsi qu’un à deux accompagnateurs issus de chacun des 4 pays européens et méditerranéens suivants : l’Allemagne, la France, l‘Italie et la Tunisie. L’action s’est inscrite dans la dynamique des quatrièmes Rencontres Euro-Méditerranéennes de la Formation et de l’Enseignement Agricoles pour un développement durable, organisées par le Complexe Régional d’Information Pédagogique et Technique Provence Alpes Côte d’Azur pour la région Provence Alpes Côte d’Azur avec la participation de l’Etat français et de la représentation de la Commission Européenne de Bruxelles à Marseille. Elle fait aussi suite à une première rencontre réalisée en juin 2012 sur le thème « des jeunes actifs pour le développement durable ». L’objectif a été de sensibiliser les jeunes euro-méditerranéens au développement durable dans un contexte de solidarité et de création pour des publics souvent en marge (gens des quartiers populaires, handicapés, populations souffrant d’un manque de possibilités d’accès à la Culture, gens marginalisés…). Les activités ont reposé sur la découverte de lieux et des échange d’expériences de bonnes pratiques sociales et culturelles en matière de développement et d’insertion, ceci de manière participative. L’échange a donné lieu à la rédaction d’un journal et à des activités faites en commun sur les différentes problèmatiques abordées,dans un souci d’approche ludique et créative. L’activité s’est déroulée sur une semaine. 20 jeunes et 6 adultes ont été concernés.

groupe PEJA 2013




Découvrez tout notre agenda..

AGENDA


Partenaires EUROMED

Les partenaires EUROMED



60 réponses vidéo de la Commission européenne aux préoccupations des citoyens consultables en ligne !

En 2013, la Commission européenne a engagé un grand dialogue avec les citoyens. Près de 600 contributions : questions, inquiétudes ou messages ont été recueillies et  formulées en 60 questions auxquelles le commissaire européen Michel Barnier et 13 porte-paroles de la Commission européenne répondent aujourd'hui en vidéo. Les  60 vidéos sont progressivement diffusées sur la chaine Youtube de la Commission européenne en France de 1 à 2 minutes chacune, elles répondent à la plupart des préoccupations quotidiennes ou politiques des Français. http://www.youtube.com/user/UEenFrance






Mobilité & Coopération Internationale


Philippe LEMAIRE

DRAAF SRFD CRIPT PACA

philippe.lemaire99@agriculture.
gouv.fr

 


 

Myriam Borel
DRIF PACA
myriam.borel@educagri.fr


DigneDigne
GapGap
AntibesAntibes
Aix-en-provenceAix-en-provence
MarseilleMarseille
Saint-Rémy de ProvenceSaint-Rémy de Provence
HyèresHyères
Les arcs-sur-argensLes arcs-sur-argens
AvignonAvignon
CarpentrasCarpentras
Isle-sur-la-SorgueIsle-sur-la-Sorgue
OrangeOrange