Les news

Découvrez toute notre actualité en quelques clics


Les établissements de formation et leurs exploitations, actifs dans le plan ECOPHYTO

Les établissements de formation et leurs exploitations, actifs dans le plan ECOPHYTO

15/06/2016

A la demande d’enseignants, une journée de rencontre avec les responsables du plan Ecophyto en région PACA  (la chambre régionale d’agriculture et le SRAL de la DRAAF) et avec certains ingénieurs des réseaux DEPHY ferme, a été organisée en Mars 2016. Cette journée a permis la présentation du plan ECOPHYTO II, du BSV  (bulletin de santé du végétal), du réseau social ECOPHYTO-PACA et des réseaux des fermes DEPHY. Les établissements ont présenté leurs travaux actuels pour le BSV et avec des réseaux DEPHY Les participants ont pu ensuite échanger et envisager de nouveaux travaux en partenariat : projet collectif, expérimentations, suivis pour obtenir des références technico-économiques, actions de communication... 

Pour en savoir plus : le compte-rendu de la journée du 2 mars 2016.

C’est d’ailleurs pour répondre à cet objectif de communication, que la chambre d’agriculture du Vaucluse et l’exploitation du lycée agricole de Carpentras-Serres ont organisé, le 19 avril 2016, une journée à destination d’agriculteurs, de techniciens et de classes (Brevet Professionnel Responsable de l’Exploitation Agricole et baccalauréat professionnel de l’établissement). Après des présentations dans l’amphithéâtre, devant un public nombreux, des ateliers ont été proposés sur le site de l’exploitation.

Alice DUBOIS, du SRAL DRAAF PACA, a exposé les axes du plan ECOPHYTO II. Alors que les quantités de phytopharmaceutiques achetées augmentent, il est à noter qu’on constate une substitution des plus toxiques par des moins toxiques (huiles, soufre, argiles...). Mais l’objectif du plan ECOPHYTO II est bien de réduire leur utilisation en faisant évoluer les pratiques comme par exemple, en améliorant la qualité de la pulvérisation, en utilisant les méthodes de biocontrôle, en favorisant des mutations profondes des systèmes de production...

François AYME de la CAPL (Coopérative  agricole Provence-Languedoc) a insisté sur le réglage des pulvérisateurs pour éviter, entre-autres, des pertes financières ou des problèmes de santé de l’applicateur et des consommateurs.

Claire FERSING, de la chambre d’agriculture du Vaucluse, anime un réseau de fermes DEPHY en raisins de table et elle a présenté les travaux des 8 fermes en jeu : 7 ont pu diminuer leur IFT (indice de fréquence de traitement) en raisonnant l’apport de produits phytopharmaceutiques en fonction de la végétation présente. Les doses peuvent être diminuées en début de végétation et ceci, sans prendre de risques : principe d’OPTIDOSE®.

Alice DUBOIS et Claire FERSING, intervenantes de la matinée et ...le public autour du buffet et de la directrice d’exploitation : Isabelle PELEGRIN.

Après un buffet servi sur le site de l’exploitation, les ateliers de l’après-midi  ont permis :

- De revenir sur OPTIDOSE® en raisins de table mais aussi en raisins de vigne grâce au réseau viticulture animé par Marie-Véronique ARRIGONI, 

- De démontrer l’efficacité et l’intérêt du réglage du pulvérisateur en fonction de la végétation, 

- De découvrir différentes techniques permettant de nettoyer et d’entretenir les pulvérisateurs tout en prenant des précautions vis à vis de soi-même mais aussi vis-à-vis de l’environnement, 

- De comparer différentes techniques de traitement des eaux de rinçage des pulvérisateurs : PHYTOBAC© avec des bactéries dégradant ces résidus sur milieu solide, PHYTOBARRE© en milieu liquide et HELIOSEC par déshydratation naturelle.

Olivier CLUZEL et François AIME sur l’atelier réglage de pulvérisateur

 

Marie-Véronique ARRIGONI® sur l’atelier OPTIDOSE et M. CLEMENT au lavage de pulvérisateur

Tous ces ateliers se sont déroulés avec le soutien logistique des salariés de l’exploitation et de la directrice : Isabelle PELEGRIN ravie de nous montrer l’équipement technique permettant de programmer un traitement phytosanitaire en fonction de la dose, du produit, et des cultures...tout ceci pour préserver santé. et environnement.

Didier SAUTRET, salarié de l’exploitation, devant le PHYTOBARRE©, interviewé pour la réalisation d’une vidéo et Isabelle PELEGRIN face au programmateur

.




Découvrez tout notre agenda..

AGENDA
DigneDigne
GapGap
AntibesAntibes
Aix-en-provenceAix-en-provence
MarseilleMarseille
Saint-Rémy de ProvenceSaint-Rémy de Provence
HyèresHyères
Les arcs-sur-argensLes arcs-sur-argens
AvignonAvignon
CarpentrasCarpentras
Isle-sur-la-SorgueIsle-sur-la-Sorgue
OrangeOrange