Manifestations et Animations des CDI-CDR



Le CDR de Carpentras expose Jean-Henri Fabre

Le CDR de Carpentras expose Jean-Henri Fabre

En cette année scolaire 2015-2016, nous nous devions de célébrer la mémoire de Jean-Henri Fabre (1823-1915).
Ecrivain, musicien, artiste, ce naturaliste – qui fut aussi instituteur à Carpentras – a su observer et décrire le comportement des « petites bêtes » dans un style inimitable mêlant simplicité, détails et anecdotes. Sa compréhension du monde de la nature fait de lui un chantre de la Biodiversité dès le 19e siècle.

Jusqu’au 27 mai, autour de l’exposition gracieusement mise à disposition par le CME-CPIE84, venez découvrir :
1 tryptique, des reproduction encadrées, des photos, des bulles grossissantes, toute les thématiques autour du savant, etc...

La malle pédagogique est très riche, à conseiller pour des projets sur la biodiversité.


Notre collection de livres sur ce sujet est également abondante et diversifiée : photographies, dessins, guides, documentaires

Et en plus on peut y admirer des insectes vivants !!!!

Consultez notre blog pour les détails de l'expo http://lewebpedagogique.com/cdrcarpentras/


De l'Art d'habiller la Poésie...

Le club "Déco, tricot et poésie" a réalisé un habillage d'un poteau du lycée, encadrés par Mme Guilloux, professeur de lettres et  Mme Roques-Pierredon, professeur documentaliste. Les objectifs étaient de permettre aux élèves d'accéder à une activité manuelle et de découvrir des formes courtes de poésie. Deux groupes d'élèves ont travaillé de novembre 2015 à mars 2016. Le premier groupe a tricoté des bandes, après avoir choisi les couleurs et la laine, ainsi qu'un petit sac, destiné à reçevoir des poèmes. Le second groupe a choisi des poèmes courts et les a retranscrits sur des cartons avec un travail de calligraphie. Le tout a été mis en place et présenté lors de la journée portes ouvertes du lycée, le 5 mars 2016. Depuis, les poèmes flottent au vent...

Essai d'une bande sur le poteau Réalisation finale avec le petit sac Le vent fait voler les poèmes...

Un concours de lettres d'amour pour la Saint-valentin à Carpentras

Un concours de lettres d'amour pour la Saint-valentin à Carpentras

Un projet pour se faire du bien

La Saint Valentin ayant lieu, pour une fois, hors vacances, le CDR de Carpentras a proposé une animation sur le thème de l'AMOUR en 2015 à tout l'EPL (un lycée, un centre de formation pour adultes, un centre d'apprentis).

Un projet qui confirmera que l'Amour ce n'est finalement pas si simple d'en parler, mais que ça fait du bien !

[Lire l'article intégral sur le blog Lire au salon de Luiggi-Ro]


Commémoration de LA GRANDE GUERRE EN VAUCLUSE Médiation culturelle au Lycée Louis Giraud

Commémoration de LA GRANDE GUERRE EN VAUCLUSE Médiation culturelle au Lycée Louis Giraud

Le Centre de ressources du lycée a mené une animation pluridisciplinaire sur le centenaire de la Première Guerre mondiale en Vaucluse pendant tout le premier trimestre de l’année scolaire (septembre 2014  à février 2015) : visites, atelier photo, recherche sur l'image de guerre, réalisation de carnets, portraits, spectacle musical, conférences, rencontres, expositions, un gros travail a été réalisé. Il touche les 3 centres CFPPA, UFA et lycée . Il fait appel à des intervenants extérieurs et à des organismes spécialisés.  Il est soutenu par le ministère de la Défense et l'Office national des anciens combattants..Le dernier temps fort du projet sera sous la forme d'un MUSEE VIVANT le  VENDREDI 6 FEVRIER au centre de ressources de 10h30 à 11h30. 

L’objectif est de redonner vie aux acteurs de la guerre, par une approche croisée des objets, des situations, des écrits, et des images qui permettent aux élèves de toucher de près la vie des poilus et de leurs familles dans le Comtat, tout en respectant un cadre historique vérifié.Une autre dimension essentielle du projet réside dans la capacité de transmission des élèves auprès d’enfants de primaire. Enfin un travail sur les objets de mémoire familiale et personnelle contribue aussi à l’ancrage des connaissances historiques.

L'approche choisie est celle de l'accès au savoir par l'émotion, l'expérimentation, le jeu (théâtralisé) et la mise en situation : c'est pour contrôler une coiffure de 1914, vérifier l'attache d'une ceinture, comparer des équipements, illustrer leur portrait, que les élèves recherchent les cartes et images d'archives. Dès lors, ils peuvent se projetter dans le monde des poilus, et expérimentent la création, y compris par leur corps. Un vrai investissement personnel des élèves leur a permis de s'approprier des connaissances et de vivre cette expérience unique.

Les travaux des élèves de 2de sur les carnets intimes d'infirmières, poilus, militaires, enfants, paysans etc seront exposés en même temps que les portraits de l'atelier photo. Les élèves de 1ère bac pro présenteront in vivo l'exposition et animeront les objets devant les enfants de CM2 de l'école Alice Reynaud accompagnés de Mme Robette, leur institutrice, et des partenaires du projet, des représentants de l'associations des Patriotes et déportés de Vaucluse. Nécessairement éphémère, la présentation sera reproduite sous forme vidéo et d'une frise chronologique numérique.Les manifestations sont ouvertes au public extérieur.

L'exposition durera du 6 au 13 février 2015 au centre de ressources.

Pour consulter le projet complet : http://lewebpedagogique.com/cdrcarpentras/


Projet Culture/Agriculture au Lycée d'Aix-Valabre

Les élèves de seconde SAPAT (Services à la Personne et Aux Territoires) du lycée agricole d'Aix-Valabre, encadrés par leurs enseignants Mme Capéran et Mme Roques-Pierredon participent durant l'année scolaire 2014-2015 à un projet culturel intitulé « Regards sur la patrimoine pastoral ».

En partenarait avec le MuCEM (Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), le Musée des Alpilles de Saint-Rémy de Provence et la Maison de la Transhumance à Salon-de-Provence. Il s'agit de leur faire découvrir le patrimoine pastoral régional en lien avec la laine Mérinos d'Arles. Dans ce contexte, plusieurs visites ont eu lieu.

Découverte du chardon cardeur au Musée des Alpilles. Visite de l'exposition temporatire au Musée des Alpilles avec Mme Carritoux. Atelier au musée des Alpilles sur les différentes étapes de traitement de la laine.
Découverte du chardon cardeur au Musée des Alpilles. Visite de l'exposition temporatire au Musée des Alpilles avec Mme Carritoux. Atelier au musée des Alpilles sur les différentes étapes de traitement de la laine.
Visionnage d'un film au Musée des Alpilles sur les différentes étapes de& traitement de la laine. Découverte au CCR des sonailles, gourde, bâton de berger préalablement sélectionnés par les élèves. Travail de recherches documentaires au Centre de documentation du CCR.
Visionnage d'un film au Musée des Alpilles sur les différentes étapes de& traitement de la laine. Découverte au CCR des sonailles, gourde, bâton de berger préalablement sélectionnés par les élèves. Travail de recherches documentaires au Centre de documentation du CCR.
Etude de documents au Centre de documentation du CCR.
Etude de périodiques au Centre de documentation du CCR.
Etude de documents au Centre de documentation du CCR.
Etude de documents au Centre de documentation du CCR. Etude de périodiques au Centre de documentation du CCR. Etude de documents au Centre de documentation du CCR.
Visite du CCR (Centre de Conservation et de Ressources du Mucem).
Travail avec Guylaine Bouvy-Thabouret du MUCEM au CCR.
Découverte de capes de berger préalablement sélectionnées par les élèves.
Visite du CCR (Centre de Conservation et de Ressources du Mucem). Travail avec Guylaine Bouvy-Thabouret du MUCEM au CCR. Découverte de capes de berger préalablement sélectionnées par les élèves. 
Visite des réserves et découverte des cabannes de berger.
Visite de la Maison de la transhumance. Sur le Domaine du Merle, à Salon de Provence.
Visite des réserves et découverte des cabannes de berger. Visite de la Maison de la transhumance. Sur le Domaine du Merle, à Salon de Provence.

Le travail va se poursuivre avec une visite de la Maison de la Transhumance fin mars pour assister à la tonte des moutons et par un travail artisitique encadré par Anastassia Tetrel au mois de mai 2015. Lors d'une inauguration, une présentation des travaux des élèves sera proposée.


Des élèves à la rencontre de L'IPEP grâce au CDI d'Aix-Valabre

Le 15 avril 2014, le Centre de ressources du lycée agricole d'Aix-Valabre accueillait une intervention de l'IPEP (Institut pour la promotion de l'égalité professionnelle). Trois classes ont pu assister à une visite interactive de l'exposition et à un débat portant qur l'égalité professionnelle homme-femme dans tous les domaines de la société, et notamment dans l'emploi en agriculture, environnement et services à la personne.

    


Accueil de l'auteure Mélanie Fazi au Lycée Agricole de Valabre






              Vendredi 13 décembre 2013, en partenariat avec la médiathèque Nelson Mandela de Gardanne, le CDR a accueilli la traductrice et auteure de nouvelles fantastiques Mélanie Fazi en présence des élèves de la classe de 2nde SAPAT. Pour préparer la rencontre, les élèves avaient lus plusieurs nouvelles de l’auteure et préparé des questions littéraires, sur sa méthode de travail ou sur sa personnalité.
La rencontre fut riche, les échanges pertinents.

 

Mélanie Fazi



Des rencontres d'auteurs au Lycée Agricole d'Aix-Valabre

ÉCHOS DES RENCONTRES AUTEURS...


Rémy MABESOONE et Olivier MAU de gauche à droite (Photo LEGTA d'Aix-Valabre)

 Propos rapportés et impressions des éléves d'une classe Terminale (Bac Pro Services en Milieu Rural) du LEGTA d'Aix-Valabre

 

Mercredi 9 décembre 2009,

nous avons eu l’honneur de rencontrer le scénariste Olivier MAU et l’illustrateur Rémy MABESOONE
Pour l’illustrateur, le noir et blanc désigne un équilibre, donne un rendu radical et laisse place à l’imaginaire.
La couleur orange de la couverture a été choisie en référence à une pochette d’album de jazz.
L’illustrateur Rémy MABESOONE aime travailler avec le scénariste Olivier MAU qui le laisse libre du choix des dessins...
Quant à l’époque, le scénariste avait créé une histoire actuelle tandis que l’illustrateur décide de décrire une action bien plus ancienne. C’est lui encore qui joue le rôle de réalisateur et qui met en place les différentes planches
Nous avons beaucoup apprécié la rencontre car cela nous a apporté une connaissance du métier et de leur expérience. Ils nous ont communiqué leur bonne humeur leur enthousiasme. Ce fut un grand moment de partage convivial.

Chloé Grisolle, Mélissa Laurent, Charlotte Leïzour, Caroline Lemoine
(Classe de Terminale Bac Pro Services en Milieu rural)


Mercredi 9 décembre,

nous avons eu le privilège de rencontrer le scénariste, Olivier MAU et l’illustrateur, Rémy MABESOONE de la BD de « Au revoir Monsieur »
Nous avons passé un moment très agréable avec plein d’humour. Nous avons posé quelques questions sur la manière dont le scénariste fut inspiré pour la création de l’histoire :

Question : « Pourquoi avez-vous donné le prénom d’Augustin au héros ? »
Réponse : « Le prénom Augustin correspond à l’époque que l’illustrateur a choisie »

Q : Pourquoi le père est-il cruel ?
R : C’est pour donner un personnage fort

Q : Pourquoi avoir choisi l’image du poisson pour la couverture de la BD ? et que représente-t-il ?
R : L’image du poisson provient du rêve d’Augustin au début de l’histoire. A son réveil la 1ère chose qu’il aperçoit c’est l’œil du poisson que tient le pêcheur.

Q : Faites-vous référence au roman d’Albert Camus « L’étranger » en commençant votre histoire par la phrase « Hier soir ma grand-mère est morte »
R : Oui, l’inspiration vient bien du roman d’Albert Camus « L’étranger » qui est un excellent roman et son auteur qui est une référence.

Cette rencontre nous a permis de mieux comprendre certains éléments de l’histoire

Victor Delesnerac, Elisabeth Ngono, Pauline Pagni, Margot Thiriot
(Classe de Terminale Bac Pro Services en Milieu Rural)


Pour réaliser leur BD,

l’auteur Olivier MAU écrit d’abord l’histoire comme un roman. Par la suite il transmet l’histoire à l’illustrateur Rémy MABESOONE qui donne vie au scénario en créant les images  et en réfléchissant au découpage. Il a su créer son propre style : il n’aime pas les détails et va à l’essentiel.
L’auteur qui écrivait des polars s’est mis à la BD. Il écrit avec beaucoup de sincérité et de réalisme dû à son vécu qui n’a pas été toujours facile.
Ils mettent un an et demi pour faire une BD.
Pour être auteur il faut être curieux, s’intéresser à tout pour trouver l’inspiration.
Olivier MAU aime beaucoup la phrase de Jacques Brel « J’ai mal aux autres »

Amélie Bédelé, Farida Benaouina, Amandine Bonzon

Emilie Boulogne, Nachida Ghomari

(Classe de teminale Bac Pro Services en Milieu rural)


Les idées marquantes :

Le choix du Noir et Blanc : " Le récit s’y prête, la couleur aurait desservi le propos."

Pourquoi écrire des BD : "La BD est proche du cinéma et l’auteur veut s’en rapprocher."

"C’est bien de travailler à 2."

BD noire : « La vie n’est pas rose » il faut s’intéresser aux gens qui souffrent c’est mieux pour les personnages de fiction. On suggère une violence. Un gamin devient adulte. C’est un voyage dans le temps, un règlement de compte pour soi. Mais il y a justice à la fin. On est dans l’humain...

Un polar, c’est une bonne histoire qui peut traverser le temps. Ces écrits sont souvent tragiques, on rentre dedans comme avec la boxe. Il faut d’abord l’idée, après l’écriture du « roman »
C’est plus rapide pour l’auteur que le dessinateur. Il faut à peu près 1 an et demi pour terminer une BD.

Le dessinateur va au principal, déteste les détails. Beaucoup de culture c’est pour cela qu’il a son propre style. Beaucoup de réflexion dans le découpage.

La BD a évolué plus vers le monde adulte. Ils sont proches du roman engagé.

Allusion à la phrase d’Albert Camus

Le titre est choisi à plusieurs, le dessin aussi.
Flèche tahitienne qui transperce le poisson
Pourquoi Augustin : c’est venu comme ça, en fonction de l’époque

Dans toutes les BD un personnage montre son postérieur (c’est un clin d’œil entre l’auteur et le dessinateur)
Beaucoup de sincérité dans ce qu’ils font

Sandrine Bécrit, Eve Camman, Coralie Salles, Laura Sorel
(Classe de Terminale Bac Pro Services en Milieu Rural)


Un travail organisé par
Catherine Montigny-Even et Amandine Roques-Pierredon

Professeurs Documentalistes

Lycée agricole d'Aix-Valabre
Chemin du Moulin du Fort
13548 Gardanne Cedex
Tél 04 42 65 73 54 (ligne directe)
Fax 04 42 65 43 21
Méls :
catherine.montigny@educagri.fr
amandine.roques-pierredon@educagri.fr




Découvrez tout notre agenda..

AGENDA


Renadoc Info

Le Magazine des Documentalistes
(N°67)






Animation du réseau des documentalistes

 

 

 

 

Marie-Laure PARA
Chargée de mission Documentation CRIPT/SFRD PACA
marie-laure.para@educagri.fr

 

 

 


 

 

 

Amandine ROQUES-PIERREDON
Animatrice régionale Renadoc (A.R.R.)Provence-Alpes-Côte d'Azur
amandine.roques-pierredon@educagri.fr


DigneDigne
GapGap
AntibesAntibes
Aix-en-provenceAix-en-provence
MarseilleMarseille
Saint-Rémy de ProvenceSaint-Rémy de Provence
HyèresHyères
Les arcs-sur-argensLes arcs-sur-argens
AvignonAvignon
CarpentrasCarpentras
Isle-sur-la-SorgueIsle-sur-la-Sorgue
OrangeOrange