MIFFEL 2011



Un salon emblématique dans une des premières régions horticoles de France

Le MIFFEL (Salon Méditerranéen de la Filière des Fruits et Légumes), rendez-vous annuel du machinisme, de l'innovation et de la filière Fruits et Légumes régionale, a bien failli quitter Avignon et le Vaucluse...

Jean-Louis JOSEPH, vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, délégué aux finances, à l'agriculture et la forêt, le rappelait lors de son ouverture 2011, tout en lui renouvelant ses attentions, à l'heure où "ce secteur est touché brutalement par une crise multiforme, avec des conséquences en chaîne sur les exploitations, les entreprises coopératives et privées, nos organisations de mise en marché et de commercialisation."

Attirer l'attention du public et séduire les jeunes, futurs professionnels.

Les partenaires habituels du MIFFEL, à commencer par les collectivités territoriales et les représentants des professionnels de l'agriculture, aimeraient relancer l'intérêt du public. En 2011, la Région Provence Alpes Côte d'Azur et le Département de Vaucluse renouvellent fermement leur soutien et leurs encouragements.

Le vice-président JOSEPH se félicita (ICI lors de la conférence de presse) de l'initiative conjointe de sensibilisation des jeunes, prise par l'Enseignement Agricole Provence-Alpes-Côte d'Azur et les Chambres d'Agriculture régionale et départementales : "Nous avons constaté, avec le responsable de l'Enseignement Agricole, que la qualité d'agriculteur n'est pas assez défendue et nous voyons que nos lycées agricoles recrutent, mais ils ne font peut être pas toujours le plein. Il faut donner envie à nos enfants d'embrasser la profession d'agriculteur. C'est pour ça que, cette année, il y aura un espace dédié à l'Enseignement Agricole et je crois qu'il y aura de nombreux scolaires qui viendront visiter le salon pour faire en sorte que le métier d'agriculteur soit valorisé."


Concernant l'opération de sensibilisation des collégiens intitulée "À la découverte des univers professionnels...", Claude HAUT, président du Conseil Général de Vaucluse - fortement impliqué dans le développement de l'agriculture et de l'agroalimentaire Vauclusiens - assura les organisateurs (DRAAF/SRFE/CRIPT PACA et Chambre Régionale d'Agriculture PACA) de la prise en charge, par le département, des frais de transports des collégiens.

Nantis de ces soutiens indispensables, des autorisations nécessaires de l'Inspection Académique de Vaucluse et de la réelle collaboration de la direction du MIFFEL , de la direction et des animateurs d'ÉPICURIUM, le CRIPT PACA et les établissements d'enseignement agricole du secteur, purent organiser, trois jours durant (du 18 au 20 octobre 2011) une manifestation de sensibilisation des collégiens de Vaucluse intitulé "À la découverte des univers professionnels…"


Conférence de presse : MIFFEL 2011,

une perspective de travail pour l'Enseignement Agricole

Une partie des partenaires et organisateurs MIFFEL
Laurent MAGNIN (Pdt du MIFFEL) précise la nouvelle dimension internationale
Max RASPAIL (C.G. Vaucluse) précise la position du Département de Vaucluse.
Jean-Louis JOSEPH (V.Pdt Région PACA) met deux nouveautés en évidence.
Aux côtés de Michèle VERNASSAUD, Laurent RÉMY (Directeur du MIFFEL) met les temps forts en évidence.
Marie-Thérèse ARNAUD et André BERNARD s'expriment sur ÉCOPHYTO 2018
Gérard ROCHE, Président de l'APREL
Michèle VERNASSAUD, Directrice du CRIPT PACA représente Christian CAZENAVE, Chef du Service Régional de la Formation et de l'Emploi - DRAAF PACA.
Marc CHAZAUX, Directeur d'Agroparc

implanté sur le territoire vauclusien.

Une action de sensibilisation aux univers professionnels des filières agricoles régionales, organisée au sein du MIFFEL (Salon de la Filière Fruits et Légumes) et  d'ÉPICURIUM (Musée de culture scientifique et technique consacré aux fruits et légumes)

Des éléments du Verbatim de la conférence de presse du MIFFEL, vous donnerons des indications sur le Salon Méditerranéen de la Filière Fruits et Légumes, qui se tiendra à AVIGNON, du 18 au 20 octobre 2011.

Vous y trouverez les premiers contours d'une opération de sensibilisation des collégiens (classe de 3ème) du département du Vaucluse : "À la découverte des univers professionnels, en compagnie des professionnels agricoles" conduite conjointement par l'Enseignement Agricole régional et les Chambres d'Agriculture, et organisée par le CRIPT PACA, sous l'égide de l'Inspection Académique du Vaucluse.

 

 




 

  • Laurent MAGNIN (Président du MIFFEL) accueille ses invités et partenaires et met en exergue deux nouveautés : Un espace dédié à l'international et un espace de valorisation des métiers (attribué à l'enseignement agricole)




  • Max RASPAIL (Conseiller Général de Vaucluse) : "Le conseil général de Vaucluse est heureux d'avoir gardé le MIFFEL sur Avignon... Il nous permet de valoriser toute la filière agricole...(...) Nous travaillons en partenariat avec la Région, nous avons beaucoup d'actions communes... (...) Nous souhaitons un environnement bien sûr durable, mais aussi une économie durable, sinon je ne vois pas comment nous pourrions sortir d'une crise qui n'en finit pas..."
  • Jean-Louis JOSEPH (Vice-Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur) : "Nous sommes heureux d'être ici à vos côtés et aux côtés de Madame VERNASSAUD qui représente Monsieur CAZENAVE, en charge de l'enseignement agricole dans la région...

...suite de l'intervention de J-L. JOSEPH

  • Laurent MAGNIN (Président du MIFFEL) remercie les représentants des collectivités territoriales pour leur soutien et approuve leurs propos : "Développer l'agriculture de proximité, l'agriculture de qualité, l'agriculture biologique... On va continuer comme ça... Ce salon, qui se veut activateur de croissance, doit continuer..."
  • Laurent RÉMY (Directeur du MIFFEL) rappelle les évolutions majeures du salon et précise les priorités 2011...

... suite de l'intervention de Laurent RÉMY

  • André BERNARD (Premier Vice-Président de la Chambre Régionale d'Agriculture) évoque le programme "Ecophyto 2018" "qui doit permettre à l'agriculture de s'adapter aux nouvelles techniques et aux nouvelles contraintes des marchés...(...) Ecophyto est un sujet d'actualité depuis quelques années ... Le Vaucluse distribue 200 millions d'euros de salaires aux salariés des exploitations agricoles..." Il donne la parole à Marie-Thérèse ARNAUD, en charge du dossier.
  • Marie-Thérése ARNAUD : (...) "Pour la journée Ecophyto, une conférence est prévue..." Marie-Thérèse ARNAUD précise l'implication de la Chambre d'agriculture régionale. (...) Sur le réseau des fermes et lycées agricoles, deux établissements sont engagés dans la démarche écophyto 2018 : l'EPL d'Aix-Valabre (1ère phase) et l'EPL Avignon-Pays des Sorgues et Durance (2ème phase) L'information sur l'état sanitaire des cultures est mis à disposition sur le site web de la DRAAF.
  • Gérard ROCHE (responsable de la protection des cultures à légumes de France et Président de l'APREL) présente la conférence PIClég "La production intégrée en culture légumière" (jeudi 20 octobre de 10 à 12h)

... Le Groupement d'Intérêt Scientifique PIClèg prône l'étude de méthodes alternatives de production, depuis 3 ans. Le GIS PIClèg a pour objectif la mise en place de nouveaux systèmes de cultures plus économes en intrants, en production de légumes de plein champ et sous abri froid.(...)
"Il y a de bonnes pistes de travail..." qui seront évoquées lors de la conférence...

  • Michèle VERNASSAUD (Directrice du CRIPT PACA) remercie ses hôtes pour leur accueil...  "L'enseignement agricole, en lien et en partenariat avec la Chambre d'Agriculture Régionale et les chambres départementales a souhaité sensibiliser les collégiens du département de Vaucluse aux univers professionnels présentés respectivement par le MIFFEL et EPICURIUM...

... suite intervention de Michèle VERNASSAUD

 

 

 

 

  • Marc CHAZAUX : "Par rapport au Forum des métiers, j'ai une bonne nouvelle,  le Rectorat va financer les déplacements des professionnels de l'orientation et des professeurs principaux de collèges et de lycées pour le MIFFEL... 

... suite de l'intervention de Marc CHAZAUX

 

 

 

 

 

 

 

  • Gilles FAYARD (Directeur du PEIFL) : "À propos de l'implication d'EPICURIUM sur la mobilisation des jeunes sur le MIFFEL..."

... suite de l'intervention de Gilles FAYARD


Au programme de ces trois jours...

MARDI 18 OCTOBRE 2011

Les différents collèges présents lors de cette journée étaient :

    •    le collège Saint Exupéry de Bédarrides, (11 élèves)
    •    la MFR de Richerenches (35 élèves)
    •    le LPA « La Ricarde » (24 élèves) et le lycée A. Benoit (16 élèves) de l’Isle sur la Sorgue,
    •    le collège J. Giono (64 élèves) et le collège Arausio (20 élèves)  d’Orange.

Lors de cette journée 170 élèves ont été accueillis. 4 groupes ont ainsi été réalisés afin d’organiser une rotation au niveau des stands et activités proposées. Chaque groupe s’est vu attribuer une couleur et le planning de rotation des groupes. Un planning de rotation des groupes a été établi afin que chaque groupe puisse avoir la possibilité de participer aux 4 animations proposées ci-après. (Annexe 4) Les 4 animations proposées lors de cette journée étaient :   

  • diaporama sur l’agriculture et l’enseignement agricole en PACA + 2 Films (Hall C)
  • Pôle animation de L’enseignement Agricole-Formation (Hall B)
  • Pause-déjeuner (Hall C)
  • Parcours professionnel (Hall A+B)
  • Epicurium.

Après un accueil (Hall C) d’une vingtaine de minutes, chaque groupe d’élèves encadrés par leurs accompagnateurs, ainsi que par d’autres élèves issus de lycées du Vaucluse, a rejoint son atelier pour un créneau horaire plus ou moins égal à une heure.

Lors de la pause déjeuner (Hall C), il avait été disposé sur les tables, hormis les piques niques, des tartes à la tomate, des pommes et des salades de fruits afin que les collégiens se prêtent au jeu de la dégustation de produits frais issus de l’agriculture.

Lors de cette journée du mardi 18 octobre 2011 les activités ou animations qui ont été proposées lors de la découverte des stands « pôle enseignement/formation » étaient les suivantes (annexe 5) :

*Arboriculture/Maraichage :   

  • LEGTA F. PETRARQUE avec F. DEGACHE : présentation des formations ; 
  • LEGTA L. GIRAUD : dégustation de jus de fruits ;

Agroalimentaire : 

  • Chambre Régionale d’Agriculture : dégustation de pommes ;

Paysager :   

  • LEGTA L. GIRAUD : aménagement d’un espace (mini-golf) + exposition ;    
  • LPA « Les Alpilles » : diaporama des activités réalisées par les apprentis pendant les TP + DVD métiers ;


Forestier :     

  • CFP La Bastide des Jourdans : démonstration bucheronnage, élagage sur périmètre sécurisé +DVD formation et matériels ;   
  • LPA La Ricarde : démonstration bucheronnage ;


Milieu naturel :

  • MFR Richerenches : jeu de reconnaissance Flore et Faune ;
  • LPA « Les Alpilles » : fiches métiers, présentation des nids pour illustrer les activités des GMNF.


Chaque groupe a participé à l’ensemble des activités proposées.

La visite des stands et la découverte des activités proposées ont pris fin à 15 heures, heure à laquelle chaque groupe a rejoint son bus pour un retour dans son établissement.

 


 

MERCREDI 19 OCTOBRE 2011

Collèges présents :     

  • Collège Frédéric Mistral d’Avignon (20 élèves) ;
  • Collège Joseph Roumanille d’Avignon (15 élèves);
  • IME de l’Olivier au Pontet : M. Bouaouiche, éducateur spécialisé  a accompagné 5 jeunes pour participer à la manifestation;
  • Mission locale de Cavaillon :  22 jeunes inscrits accompagnés par M. Esteban de l’IFRIA.

Lors de cette journée un seul et unique groupe a circulé sur le MIFFEL.

Les 4 animations proposées lors de cette journée étaient :     

•    Film + Témoin (Hall C)    
•    Pôle enseignement Agricole-Formation (Hall B)    
•    Pause-déjeuner (Hall C) + dégustation    
•    Parcours professionnel (Hall A+B)    
•    Epicurium.

Les activités du stand « pôle enseignement/formation » lors de cette journée étaient :

Arboriculture/Maraichage   

•    LEGTA F. PETRARQUE avec F. DEGACHE : présentation des formations ;
•    LEGTA L. GIRAUD : dégustation de jus de fruits ;

Agroalimentaire

•    Chambre Régionale d’Agriculture : dégustation de pommes ;

Viticulture

 •    MFR Richerenches : test senteur ;

Paysager    

•    LEGTA L. GIRAUD : aménagement d’un espace (mini-golf) + exposition ;
•    LPA « Les Alpilles » : diaporama des activités réalisées par les apprentis pendant les TP + DVD métiers ;

Machinisme/grandes cultures

 •    LPA « La Ricarde » : jeu vidéo su la ferme virtuelle + jeu sur la sécurité ;

Forestier  

•    CFP La Bastide des Jourdans : démonstration bucheronnage, élagage sur périmètre sécurisé +DVD formation et matériels ;

Milieu naturel   

•    MFR Richerenches : jeu de reconnaissance Flore et Faune ;
•     LPA « Les Alpilles » : fiches métiers, présentation des nids pour illustrer les activités des GMNF ;
•    LPA « La Ricarde » : jeu de reconnaissance des végétaux.

Les activités ont pris fin dès 15 heures pour permettre le retour dans les établissements d’origine.


JEUDI 20 OCTOBRE 2011

Collèges accueillis  :     

•    Le lycée Val DURANCE et M. Pagnol de Pertuis (40 élèves),
•    Le collège Pays des Sorgues du Thor (20 élèves),
•    La cité scolaire d’APT (20 élèves),
•    Le collège P. Gauthier de Cavaillon (13 élèves),
•    Le collège A. Malraux de Mazan (30 élèves),
•    Le lycée et le collège H. Fabre (78 élèves),
•    Le lycée Le Lavarin d’Avignon (16 élèves),
•   Lycée V. Hugo de Carpentras (48 élèves)

265 élèves ont été accueillis sur la journée du Jeudi.

Une modification a été apportée au planning de rotation des groupes lors de cette journée au vu du nombre d’élèves qui devaient être accueillis ce jour. Celle-ci a consisté à regrouper l’animation « pôle enseignement Agricole formation » avec l’animation « parcours professionnel ».

C’est ainsi que les groupes se sont succédés sur les 3 animations prévues tout au long de la journée. 

Les activités proposées ce jour étaient :     

•    Film + Témoin (Hall C)
•    Pôle enseignement Agricole-Formation (Hall B) + Parcours professionnel (Hall A+B)
•    Pause-déjeuner (Hall C) + dégustation
•    Epicurium. Les activités du stand « pôle enseignement/formation » lors de cette journée étaient :

Arboriculture/Maraîchage    

•    LEGTA F. PETRARQUE avec F. DEGACHE : présentation des formations ;
•    LEGTA L. GIRAUD : dégustation de jus de fruits ;

Agroalimentaire  

•    Chambre Régionale d’Agriculture : dégustation de pommes ;
•    MFR La Denove : observation microscopique ;

Viticulture    

•    MFR Richerenches : test senteur, dégustation en aveugle, quiz sur la vigne et le vin ;

Paysager

•    LEGTA L. GIRAUD : aménagement d’un espace (mini-golf) + exposition ;
•    LPA « Les Alpilles » : diaporama des activités réalisées par les apprentis pendant les TP + DVD métiers ;

Machinisme/grandes cultures    

•    LPA « La Ricarde » : jeu vidéo su la ferme virtuelle + jeu sur la sécurité ;
•    MFR Richerenches : reconnaissance de végétaux ; *Forestier :
•    CFP La Bastide des Jourdans : démonstration bucheronnage, élagage sur périmètre sécurisé +DVD formation et matériels ;

Commercialisation    

•    MFR La Denove : quiz sur les animaux ;
•    LPA « Les Alpilles » : animations bulbes + présentation de la filière verte ;

Milieu naturel

•    MFR Richerenches : jeu de reconnaissance Flore et Faune ;
•    LPA « Les Alpilles » : fiches métiers, présentation des nids pour illustrer les activités des GMNF ;
•    LPA « La Ricarde » : jeu de reconnaissance des végétaux.


A la rencontre des jeunes

 Comment aller à la rencontre de jeunes visiteurs ?

Il est évident que le MIFFEL (salon Méditerranéen Interprofessionnel de la Filière Fruits et Légumes) n'a pas été conçu comme un parc d'attractions pour jeune public...

Dans bien des cas, un salon professionnel s'accommode mal des perturbations provoquées par des visites "remuantes" aux objectifs très différents...

 

Au demeurant, en 2011, sur les instances de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, de l'enseignement agricole régional et des Chambres d'Agriculture, la direction du salon MIFFEL a accepté, de bonne grâce, de consacrer et d'aménager (moyennant une contribution financière du Conseil Régional Provence Alpes Côte d'Azur) des espaces dévolus à l'accueil et à l'usage des collégiens.

Elle toléra également, la déambulation encadrée des jeunes gens dans ses secteurs professionnels.

Dans les divers halls de présentation et de conférences du MIFFEL, c'est l'innovation technique et son pendant commercial qui motivent les vendeurs comme les visiteurs, pour la plupart professionnels de la production agricole et du négoce.

L'irruption programmée de nouveaux groupes de "clients" (âge moyen : 14, 15 ans) ne laissa personne indifférent… Les exposants tâchèrent de ne pas trop laisser paraître leur étonnement. Au mieux, ils accueillirent sommairement les collégiens en acceptant, à l'occasion, quelques concerts de klaxons improvisés…

Capter l'attention pour susciter l'intérêt :

Au fil de la visite des divers secteurs du MIFFEL, l'intérêt des collégiens - peu préparés - ne fut ni unanime ni démonstratif... La curiosité s'éveilla pourtant, ici et là, quand la conversation ou les commentaires venaient au secours de la perplexité des promeneurs.

Il y a fort à parier qu'un guidage des adolescents sous la houlette de professionnels vantant les mérites de leurs métiers, aurait eu un impact très favorable auprès des collégiens. Les Chambres d'Agriculture régionale et départementales pourraient s'impliquer avec bonheur dans cette voie du dialogue et du témoignage.

Les établissements scolaires (et d'apprentissage) ont pu mesurer, quant à eux, la difficulté de capter l'attention d'un public diversement préparé aux rencontres, aux discussions et aux démonstrations vantant les mérites de l'enseignement et des formations agricoles... À l'évidence, les objets et les prospectus exercent un pouvoir d'attraction très relatif et ne parviennent que très rarement à "arrêter" le promeneur.

Jouer sur la complémentarité des approches et des pôles d'intérêt

 

Dès l'accueil, dans un espace pourtant entièrement dévolu aux collégiens (Hall C), l'attente en piétinant était le premier exercice imposé. Les jeunes gens ont fait preuve, en l'occurrence, d'une patience aussi remarquable qu'inespérée… Dans le même lieu, les diverses allocutions de bienvenue, comme l'exposé (réitéré toutes les heures) sur les singularités de l'enseignement agricole, eurent moins d'impact positif que le franc témoignage d'un homme de métier comme André Bernard, président de la Chambre d'Agriculture de Vaucluse. Que dire de l'intérêt suscité par des projections vidéo dans des conditions de plein jour ?

ÉPICURIUM, "musée vivant" scientifique et culturel des fruits et légumes et de l'alimentation (comme aime à le préciser son créateur, le Pôle Européen d'Innovation Fruits et Légumes) est bien armé pour organiser des visites thématiques, aptes à capter l'attention de collégiens. 

 

Au sein de la Cité de l'Alimentation à Avignon, à un quart d'heure d'autocar du Parc des Expositions où était recensé l'ensemble des jeunes vauclusiens promis "À la découverte des univers professionnels…" 

ÉPICURIUM propose, une  approche sensorielle et ludique des fruits et légumes, organisée en trois parcours différents ; tout en rendant hommage, au passage, au savoir faire des agriculteurs et des acteurs de la filière agroalimentaire.

Dans les salles d'exposition comme au potager, l'intérêt était manifeste et quasi unanime. Les "quizz" et les sollicitations sensorielles dominaient à bon escient. Ici, la projection audiovisuelle, réalisée dans de bonnes conditions, atteignit son but de sensibilisation plus captivante et plus "savante".

Côté salon du MIFFEL, le flux des collégiens, par vagues successives, se déversait  sur des stands, peu  préparés à les recevoir. Dans le grand hall hérissé de machines, l'arrivée - ou le simple passage éclair - de visiteurs peu sensibilisés aux échanges commerciaux et techniques du salon, pouvaient parfois prêter à sourire ou à grincer…

 

Deux approches très complémentaires

Cette combinaison entre une plongée brute dans un espace commercial, suivie ou précédée par un guidage pédagogique et ludique (avec une orientation métiers supplémentaire) mériterait de retenir notre attention, pour d'autres expériences de découverte d'univers professionnels.

En résumé, seules les conversations et les animations de groupe (relations d'expériences, échanges, démonstrations, jeux, simulations…) atteignirent pleinement leur but premier, capter l'attention des jeunes invités afin de leur délivrer quelques messages simples.

À ce jeu, les visites au musée scientifique et technique, les démonstrations et les dégustations sous les tentes de l'enseignement agricole l'emportèrent nettement sur les déambulations entre les machines et les stands commerciaux, sur la présentation sommaire de l'enseignement agricole (lors de l'accueil) accompagnée de projections médiocres, d'enregistrements audiovisuels aux propos intéressants, au demeurant.


En recherche de motivations

Quand il est d'abord question de "concerner" un auditoire - comme c'était le cas de plusieurs centaines de collégiens - les propos formatés (ou/et enregistrés) n'ont que peu d'impact. Pour les expériences à venir, la phase d'accueil général, rigoureusement organisée, gagnerait à s'en tenir, pour l'essentiel, aux indications pratiques. La présentation du système éducatif agricole, indispensable en phase d'accueil, pourrait être fondée sur les témoignages de professionnels issus de l'enseignement agricole régional. Ici aussi, rien n'est plus captivant que le vécu et sa relation sincère.

Côté MIFFEL, l'immersion commentée et guidée (par des producteurs, des techniciens...) dans un salon professionnel et commercial, nécessite un minimum de préparation des exposants comme des visiteurs.

Côté Stands de l'Enseignement Agricole, la présentation avantageuse des établissements scolaires agricoles réclame une stratégie d'interpellation et de séduction, fondée sur la présence active d'élèves, d'étudiants et d'apprentis et l'organisation de démonstrations interactives, de dégustations et de dialogues vrais. L'animation d'un stand, ou mieux, d'un espace de démonstration ne s'improvise pas (ou très peu...)

Dans les allées du salon Fruits et Légumes, comme dans celles de la zone enseignement agricole, peu de choses était de nature à attirer l'attention des chalands de 15, 16 ans, à l'évidence peu concernés, a priori, par l'agriculture, la transformation agroalimentaire ou le commerce des machines et des procédés...

Les intéressantes visites guidées du Musée ÉPICURIUM, organisées en trois groupes (approches alimentaire et sensorielle, potager) atteignirent plus facilement leurs buts. Une adaptation de ces dernières aux perspectives "métiers et formations" comblerait d'aise les établissements d'enseignement professionnels...

(Texte et photos : Didier Rousselle  DRAAF/SRFE/CRIPT PACA)




Découvrez tout notre agenda..

AGENDA
DigneDigne
GapGap
AntibesAntibes
Aix-en-provenceAix-en-provence
MarseilleMarseille
Saint-Rémy de ProvenceSaint-Rémy de Provence
HyèresHyères
Les arcs-sur-argensLes arcs-sur-argens
AvignonAvignon
CarpentrasCarpentras
Isle-sur-la-SorgueIsle-sur-la-Sorgue
OrangeOrange